Les musées n'ont jamais eu autant de succès

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le nombre d'ouvertures et de projets de musée n'a jamais été aussi élevé en France. 200 nouveaux établissements sont actuellement prévus à travers le pays.

L'ENQUÊTE DU 8H

Ils poussent comme des champignons un peu partout en France. Jamais le nombre d'ouvertures et de projets de musée n'a été aussi élevé. En ce moment, 200 projets sont dans les cartons. Fin juin par exemple, en une semaine, il y a eu cinq ouvertures ou rénovations, à Nantes, au Havre, à Perpignan, à Toulouse-le-Château et à Blérancourt.

Un engouement croissant. Aujourd'hui, quand on pense musée, on pense bien sûr au Louvre, à Orsay ou au centre Pompidou... Mais en réalité, pas moins de 1.224 établissements ont le label "musée de France", soit une moyenne de douze musées par département. Pourquoi autant ? Tout simplement parce que les Français et les touristes vont de plus en plus dans les musées. Entre 2009 et 2015, le nombre de visiteurs est passé de 56 à 61 millions par an, une hausse de 10%.

Entendu sur Europe 1
Lorsqu'on demande aux Français quel mot ils associent le plus spontanément au mot culture, ils répondent musée

Les musées "formateurs de lien social". Il faut dire que les musées soignent désormais leur scénarisation. "On est loin des galeries de tableaux poussiéreux", se félicite Marie-Christine Labourdette, directrice des musées de France. "Lorsqu'on demande aux Français quel est le mot qu'ils associent le plus spontanément au mot culture, ils répondent musée. Le musée présente plusieurs caractéristiques qui, dans notre monde changeant, sont très appréciées du public. C'est à dire à la fois une garantie d'authenticité, et ce sont également des institutions pédagogiques, formatrices de lien social, qui sont à l'attention de tous les publics", souligne-t-elle sur Europe 1. Et aujourd'hui, chaque ville veut son musée, qu'elle revend ensuite comme une marque en développant les produits dérivés.

De plus en plus de collections privées. Pour rénover les musées territoriaux, l'État investit "seulement" 15 millions d'euros par an. Les collectivités locales paient ensuite le personnel, tout en cherchant à développer le mécénat. D'ailleurs, depuis le succès de la fondation Vuitton financée par Bernard Arnault, les collections privées se multiplient. Bientôt verront le jour la maison LVMH sur l'artisanat d'art ou la fondation Luma à Arles, financée par les 150 millions d'euros de la mécène Maja Hoffmann. Jeudi encore, on apprenait que la styliste Agnès B. allait aussi ouvrir une fondation dans l'est parisien, pour y exposer une partie de sa collection de 5.000 œuvres.