Les délicieuses "Chroniques et fantaisies" de Catherine Ringer

  • A
  • A
Les délicieuses "Chroniques et fantaisies" de Catherine Ringer
@ AFP
Partagez sur :

La chanteuse sort un deuxième album solo, dix ans après la mort du guitariste Fred Chichin et la fin du groupe de rock Les Rita Mitsouko.

Marcia Baila, C’est comme ça, Andy… Les Rita Mitsouko, groupe culte du rock français, s'est arrêté brutalement en 2007 à la mort du guitariste Fred Chichin, mais Catherine Ringer n’a pas raccroché le micro et sort aujourd'hui son deuxième album solo.

Émotion et sensibilité. Chroniques et Fantaisies, c’est le nom de ce disque qui nous rappelle, s'il en était besoin, que Catherine Ringer est la plus forte, la plus rock, la plus fantasque, la plus sensible. Divine Catherine Ringer qui signe les douze chansons de l'album, paroles et musiques, elle joue aussi de la guitare, du piano, de la flûte, de la basse et accueille son fils, Raoul Chichin, à la guitare électrique sur les morceaux les plus rock.

Et puis, il y a un véritable cadeau sur ce disque. La chanson Tristessa, un poème de Catherine Ringer, devenu chanson hommage à Fred Chichin, son partenaire des Rita Mitsouko, le grand amour de sa vie. Au-delà de l'émotion brute, la production est impeccable, c’est chic et malin. Un délice à écouter, mon ordonnance pour ce week-end !