L'écrivain britannique et intellectuel engagé John Berger est mort

  • A
  • A
L'écrivain britannique et intellectuel engagé John Berger est mort
L'écrivain britannique John Berger est mort lundi à l'âge de 90 ans près de Paris. @ Handout / John Berger / AFP
Partagez sur :

Il avait fait sensation en 1972 quand il avait partagé avec le mouvement des Black Panthers la dotation du Man Booker Prize qu'il avait remporté. L'écrivain britannique s'est éteint à l'âge de 90 ans. 

L'écrivain britannique John Berger, qui fit sensation en partageant avec les Black Panthers la dotation du Man Booker Prize dont il fut lauréat en 1972, est mort à l'âge de 90 ans près de Paris, a annoncé mardi son fils à l'AFP.

Une mort "en écrivain". "Il est mort lundi à 12h30 à Antony", a déclaré Jacob Berger, joint par téléphone, précisant que son père avait été hospitalisé quelques jours avant pour une insuffisance rénale. Il s'est éteint "à la maison, entouré par les siens (...) de manière très sereine", a également dit le cinéaste, ajoutant, sur Twitter : "Sans peur ni témérité, mais attentif, désireux de connaître la suite de l'histoire. En Écrivain".



John Berger résidait depuis quelques années à Antony, dans les Hauts-de-Seine, après avoir vécu depuis les années 70 à Quincy, un village de Haute-Savoie. Né à Londres en novembre 1926, John Berger enseigne le dessin de 1948 à 1955, avant de devenir, à partir de 1952, un critique d'art influent, selon les Editions de l'Olivier, sa maison d'édition française. "Passionné par les formalistes et les constructivistes russes", il écrit sur "Courbet, Cézanne, Picasso, Dürer, Le Titien", précise-t-elle.

Un intellectuel engagé. Cet artiste prolifique et touche à tout, auteur de nombreux livres et pièces de théâtre mais aussi poète, peintre et scénariste, publie en 1958 son premier roman Un Peintre de notre temps. En 1972, il est lauréat du Man Booker Prize, le plus prestigieux des prix littéraires de langue anglaise, pour son roman G., l'histoire du fils bâtard d'une aristocrate anglaise et d'un négociant italien. Il fait alors sensation en offrant la moitié de la dotation de ce prix au mouvement des Black Panthers, fidèle à ses convictions d'intellectuel engagé, pourfendeur du capitalisme, qui ont marqué ses œuvres et sa réflexion tout au long de sa carrière.