Le trou de mémoire : la "grande angoisse" de Laurent Lafitte

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, le comédien évoque le trac qui le gagne lors des premières de ses spectacles.

INTERVIEW

Même avec des dizaines de films et pièces de théâtre à son actif, Laurent Lafitte n'en demeure pas moins toujours un peu inquiet au moment de monter sur les planches.

"Uniquement à cause de la mémoire". Certains artistes n'ont plus le trac, d'autres restent systématiquement anxieux. Laurent Lafitte, lui, se situe à la frontière entre ces deux états. "J'ai le trac aux premières représentations, après ça va. Mais uniquement à cause de la mémoire", indique Laurent Laffite dans De quoi j'ai l'air ?.

"J'arrive sur scène tout nu". Sa grande angoisse est en effet le trou de mémoire. Au point que le comédien a développé un cauchemar, qu'il fait de temps à autre. "J'arrive sur scène tout nu, je ne sais pas ce que je dois jouer et on me dit d'entrer en scène. Je cherche mon costume. Le plancher se transforme en glu et je ne peux plus avancer", décrit l'acteur. "Je faisais ce rêve là aussi avant la rentrée scolaire. Je rêvais que je débarquais et que j'étais tout nu au milieu de la cour", se souvient-il.