Le rappeur MHD : "Dans mes clips, je fais avec ce que j'ai"

  • A
  • A
Le rappeur MHD : "Dans mes clips, je fais avec ce que j'ai"
Le rappeur MHD@ AFP
Partagez sur :

Sur Europe 1, le rappeur est revenu sur son succès qui le place, petit à petit, comme une des révélations rap de l'année en France.

INTERVIEW

MHD. Trois lettres pour un peu plus de 85 millions de vues cumulées sur YouTube. Les chansons du rappeur français, âgé de 21 ans, sont même arrivées jusqu'aux oreilles des joueurs parisiens. Contre Manchester City, le 6 avril dernier, le milieu de terrain Adrien Rabiot avait ainsi célébré son but sur un des célèbres pas de danse du chanteur.



"J'ai directement anticipé la chose". MHD s'est imposé avec un style, l'afro-trap. "C'est un mélange de sonorité africaine, (...) que j'assimile avec un texte de rap", explique l'artiste dans Il n'y en a pas deux comme elle. Tout est parti d'un simple essai avec un ami. "Je me suis amusé à freestyler sur l'intru d'un autre artiste. (...) J'ai filmé et posté ça sur les réseaux sociaux", raconte MHD. Et quelques heures plus tard, surprise, "des millions de partages et de commentaires".

"J'ai directement anticipé la chose. Dès que je suis revenu sur Paris, je suis allé au studio, j'ai fait le morceau et le clip", se rappelle le chanteur. Rythme entêtant, gestuelle simple et entraînante, le phénomène MHD prend rapidement de la vitesse au point de s'affirmer comme une des révélations rap de l'année en France.

Un premier album depuis avril. Dans les clips du chanteur, vous ne verrez pas de grosses liasses de billets, ni de filles légèrement vêtues. "Dans mes vidéos, je fais avec ce que j'ai, (...) donc je n'ai pas de bagnoles et pas de meufs à poil", indique, en rigolant, MHD. "Il y a juste les petits de ma cité, mes potes, mon cameraman et mon quartier", décrit le rappeur. Pilier de l'afro-trap en France, le garçon de 21 ans a sorti son premier album, au titre éponyme, le 15 avril dernier. Reste à savoir jusqu'où ira ce phénomène.