"Le portrait de Dorian Gray" : "Un roman assez visionnaire"

  • A
  • A
"Le portrait de Dorian Gray" : "Un roman assez visionnaire"
@ DR
Partagez sur :

Sur Europe 1, Thomas Le Douarec explique sa vision du roman, qu'il adapte et met en scène au théâtre Lucernaire.

INTERVIEW

1890, la publication du livre Le portrait de Dorian Gray, signé par un certain Oscar Wilde, suscite de vives critiques dans plusieurs journaux de l'époque. L'histoire de ce dandy anglais, qui scelle un pacte lui accordant la jeunesse éternelle alors que son portrait en peinture vieillira à sa place, était accusé de troubler la morale publique. C'est ce livre que Thomas Le Douarec adapte et met en scène au théâtre Lucernaire.

Une recherche, pas un culte. Selon le metteur en scène, le livre et ses thèmes ont encore plus d'impact aujourd'hui. "Le roman est assez visionnaire", a-t-il expliqué lundi soir dans Europe 1 Social Club. "Il a davantage d'écho dans notre société actuelle, par rapport à la chirurgie esthétique". Le metteur en scène exclut que le livre évoque un culte de la beauté. Selon Thomas Le Douarec, il est avant tout question "d'une recherche de la beauté". Un élément qui correspond bien à la période actuelle, où l'"on n'arrête pas de nous dire tous les dix ans que la science nous fait rajeunir", a-t-il indiqué.