Le Nobel de littérature à Svetlana Alexievitch

  • A
  • A
Le Nobel de littérature à Svetlana Alexievitch
Svetlana Alexievitch @ AFP
Partagez sur :

La Bélarusse succède au Français Patrick Modiano, lauréat en 2014. 

Elle était la favorite mais les journalistes présents à Stockholm ont spontanément applaudi à l'annonce jeudi de l'attribution du prix Nobel de littérature à la Bélarusse Svetlana Alexievitch. Elle est, depuis 1901, la 14e femme à être récompensée de ce prix.

La favorite. Svetlana Alexievitch était la favorite des milieux littéraires et des sites de paris en ligne qui la placaient devant deux "notables" des listes Nobel, les Américains Joyce Carol Oates et Philip Roth, ainsi que le Kenyan Ngugi wa Thiongo. Jusqu'alors, depuis 1901, l'académie n'a accordé ce prix qu'à 13 femmes... sur 111 lauréats. La dernière femme, la Canadienne Alice Munroe, a été primée en 2013.



Qui est-elle ? L'écrivain bélarusse Svetlana Alexievitch est l'auteur de livres poignants sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ou la guerre d'Afghanistan, interdits dans son pays qui ne lui pardonne pas le portrait d'un "homo sovieticus" incapable d'être libre. L'oeuvre de cette ancienne journaliste de 67 ans, des récits composés à partir de témoignages patiemment recueillis, est traduite en plusieurs langues et publiée à travers le monde. Des spectacles tirés de ses livres ont été mis en scène en France et en Allemagne. Son dernier ouvrage traduit en français, "La Fin de l'homme rouge ou le temps du désenchantement", s'est vu décerner en France en 2013 le prix Médicis de l'Essai. Dans ce livre, l'auteur dresse un portrait sans concession mais non sans compassion de l'"homo sovieticus", plus de 20 ans après l'implosion de l'Empire soviétique.