Le jour où Jonah Hill a fait une overdose de fausse cocaïne

  • A
  • A
Le jour où Jonah Hill a fait une overdose de fausse cocaïne
L'acteur américain Jonah Hill@ AFP
Partagez sur :

L'acteur a raconté cette anecdote, datant du tournage du "Loup de Wall Street", en 2012, et qui lui avait coûté une hospitalisation.

Jonah Hill a confié une anecdote étonnante mercredi dernier. Le magazine GQ rapporte en effet que lors de son passage chez Bill Simmons, sur la chaîne de télé américaine HBO, l'acteur américain a raconté avoir fait une overdose de fausse cocaïne, lors du tournage du Loup de Wall Street en 2012.

De la vitamine D à la place de la cocaïne. À l'époque dans le film de Martin Scorsese, Jonah Hill incarne Donnie Azoff, un associé de Jordan Belfort, joué par Leonardo DiCaprio. Le long-métrage raconte la vie d'un trader, aussi passionné par les dollars que par la drogue et les femmes. Dans toutes les séquences du film, la cocaïne est omniprésente et on ne compte plus les traînées de poudre que s'enfilent les acteurs. Évidemment, aucune substance illicite n'a été réellement utilisée. À la place, la production se servait de vitamine D en poudre. Et c'est là que les problèmes commencent...

    
   Le Loup de Wall Street    
   

"Je n’ai jamais autant ingéré de vitamine D de ma vie". À force de sniffer cette fausse cocaïne pendant plus de sept mois, le corps de Jonah Hill a fini par ne plus la supporter. "J’ai dû être hospitalisé", a-t-il indiqué au journaliste Bill Simmons. "Ça rend très malade, et j’ai inhalé de la fausse cocaïne tous les jours pendant sept mois". Une expérience dont il garde aujourd'hui, un souvenir plutôt amusé : "Je n’ai jamais autant ingéré de vitamine D de ma vie, j’aurais pu soulever une voiture au-dessus de ma put*** de tête !".