Le Centre d'art contemporain à Quimper va fermer faute d'argent

  • A
  • A
Le Centre d'art contemporain à Quimper va fermer faute d'argent
@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

Le Centre d'art contemporain de Quimper fermera d'ici quelques mois après la décision de la municipalité de ne pas reconduire sa subvention.

Le Centre d'art contemporain de Quimper, qui accueille chaque année 15.000 visiteurs, pourrait ferme au mois de septembre. La municipalité (LR), son principal financeur a décidé de retirer sa subvention de 252.000 euros.

Contrainte par les baisses de dotation de l'Etat. La ville avait déjà réduit sa subvention de 30% depuis 2015. Elle explique être obligée de faire ces choix budgétaires à cause de la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités.  "Cette décision est la conséquence de la diminution drastique et continue des aides de l'Etat", se justifie Ludovic Jolivet, élu des Républicains. Le maire affirme avoir perdu 10 millions d'euros de dotations de l'Etat en quatre ans. Mais le ministère de la Culture réplique. Il propose un apport supplémentaire de 20.000 euros pour le musée et un réengagement de 100.000 euros en faveur du Conservatoire de musique.   

"Atterré et révolté". Le président du Quartier, le Centre d'art contemporain, Jean-Yves Crochemore se dit "atterré et révolté" de la décision de la municipalité. "Et ce, en dépit de l'aide du ministère de la Culture. En refusant cette main-tendue, Ludovic Jolivet revendique le caractère résolument idéologique de sa décision." Le Centre d'art contemporain de Quimper, créé il y a 25 ans, emploie 9 personnes. Une pétition a été lancée sur le site change.org contre la fermeture du lieu.