La romancière Jackie Collins est morte

  • A
  • A
La romancière Jackie Collins est morte
La romancière Jackie Collins est décédée, samedi des suites d'un cancer du sein dont elle souffrait depuis plus de six ans. @ PASCAL LE SEGRETAIN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La romancière à succès, dont le premier livre avait été censuré dans plusieurs pays en raison de sa charge érotique, est décédée en Californie à l'âge de 77 ans, a annoncé sa famille samedi.

Son premier roman, Le monde est plein d'hommes mariés, publié en 1968, a suscité un tel émoi qu'il a été censuré en Afrique du Sud et en Australie. La romancière Jackie Collins est décédée, samedi des suites d'un cancer du sein dont elle souffrait depuis plus de six ans. Elle était âgée de 77 ans. "Elle a vécu une vie merveilleusement remplie et était adorée par sa famille, ses amis et les millions de lecteurs qu'elle a divertis pendant plus de quatre décennies", écrit sa famille dans un communiqué. "Elle était une vraie inspiration, une pionnière pour les femmes dans le domaine de la fiction et une force inventive. Elle continuera à vivre à travers ses personnages mais elle nous manque déjà au-delà des mots", est-il ajouté dans ce communiqué signé de ses trois filles Tracy, Tiffany et Rory. 

La comédie avant l'écriture. Jackie Collins, qui vivait en Californie depuis de nombreuses années et avait obtenu la nationalité américaine, est née en Grande-Bretagne. Elle a commencé à faire de la comédie avant de se consacrer à l'écriture. La romancière à succès a notamment écrit Les dessous d'Hollywood ou Ne dis jamais jamais, des histoires souvent adaptées à la télévision.

Selon People, un cancer du sein en phase terminale lui avait été diagnostiqué il y a six ans et demi, et la romancière "a choisi de garder presque complètement sa maladie pour elle". Sa sœur, Joan Collins, lui a rendu hommage sur Twitter.