La PS3 se convertit au mouvement

  • A
  • A
La PS3 se convertit au mouvement
@ SONY
Partagez sur :

Avec Move, Sony poursuit la tendance initiée par la Wii : simplifier la jouabilité.

Voir au-delà des "gamers" pour toucher le grand public. Sony lance aujourd'hui son système Move, une manette qui utilise les mouvements du bras pour jouer, pour s'adresser au plus grand nombre. Une tactique destiné à concurrencer Nintendo, qui a réussi à convaincre de nombreux néophytes avec sa manette Wiimote, qui, elle aussi, fonctionne avec les mouvements de bras.

Sony se convertit donc à son tour dans les jeux basés sur la reconnaissance de mouvements et commercialise depuis mercredi le système Move. Tout comme sur la Wii de Nintendo, le joueur ne joue plus avec ses seuls doigts, mais avec les mouvements de ses bras. Un système plus intuitif pour les néophytes, qui n’ont plus qu’à reproduire dans leur salon les mouvements qu’ils feraient lors d’une vraie partie de tennis ou de boxe.

Conquérir de nouveaux joueurs

En prenant cette orientation qui repose grandement sur l'accessibilité et destinée à convaincre ceux que le jeu vidéo rebutait, Nintendo a réussi son pari et occupe actuellement la place de leader parmi les constructeurs. La firme nippone a réussi à vendre dans le monde plus 70 millions de consoles Wii.

La PS3, plus connue pour sa puissance, a donc décidé de se diversifier. "Le Playstation Move a été conçu pour élargir la cible de joueurs sur PS3. L’idée est d’enrichir la gamme des sensations", a expliqué à Europe1.fr le directeur de la communication de Sony Computer Entertainment France, Richard Brunois.

Le but n'est pas de remplacer la manette traditionnelle par la détection de mouvements, prévient-il, soulignant que les productions classiques continueront à exister et seront majoritaires. "Le Move va pouvoir s’adapter à de nombreux jeux, mais pas tous", poursuit-il.

Sony promet des sorties rapides

Sans jeux de qualité, toute console est vouée à l’échec. Mais le nouveau système de jeux de Sony va profiter des partenariats du constructeur, avec de nombreuses sorties dans les prochains mois. Les premiers titres dédiés au système move seront des "casual games", des jeux destinés aux néophytes. Les jeux destinés aux gamers devraient suivre, avec notamment la sortie du très attendu Socom 4 :

Une quinzaine de titres sont attendus d'ici la fin de l'année, dans la veine des jeux proposés sur Wii. Le sport, les jeux de plate-forme et de guerre seront donc au rendez-vous. Parmi les premiers jeux commercialisés, Sports champions propose plusieurs petits jeux (ping-pong, beachvolley, pétanque), The Fight s’attaque aux combats de rue, tandis qu’EyePet vous propose d’élever un animal virtuel.

Un système qui nécessite l’EyeToy

Toutefois, alors que la seule Wiimote suffit pour la console Wii, il est nécessaire d'avoir sur PS3, en plus du Move, la caméra EyeToy, censée apporter plus de précision. Le pack composé du Move, de l'EyeToy et d'un disque de démonstration est lancé à 60 euros.

Xbox s’y met aussi

Microsoft commercialisera le 10 novembre en Europe son propre système de détection de mouvements pour sa Xbox 360, le "Kinect", qui, à la différence de ses rivaux, ne nécessitera aucune manette et demandera aux joueurs de mimer seulement avec leur corps les actions de leur personnage à l'écran.

Sony a lui décidé de conserver la manette comme interface. "Après discussion au sein de l’entreprise et avec les principaux éditeurs de jeux, on a décidé qu’il est possible de faire plus de choses avec quelque chose entre les mains", se justifie Richard Brunois.