La Marseillaise, un hymne autrichien ?

  • A
  • A
La Marseillaise, un hymne autrichien ?
@ DR
Partagez sur :

L’hymne national serait en partie inspiré d’un concerto de Mozart.

Rouget de Lisle, le compositeur officiel de La Marseillaise s’est-il inspiré de l’œuvre de Mozart ? C’est en tout cas la thèse que défend l’écrivain suisse Claude Mossé dans son roman Le secret de Mozart. Selon lui, le virtuose autrichien est le véritable auteur de l'hymne national.

"Il suffit d'écouter le deuxième mouvement du 25e concerto pour piano de Mozart pour en être convaincu", explique le romancier à La Provence. "Je le sais depuis longtemps, mais presque tout le monde l'ignore. Il faut dire qu'à l'époque, l'Autriche contre laquelle la France entrait en guerre, était exécrée.

Mozart compose le concerto pour piano et orchestre n° 25 en 1786, sa ligne mélodique rappelle Incontestablement celle du chant attribuées à Rouget de Lisle huit ans plus tard :

Un peu d’histoire. Strasbourg, avril 1792, à la suite de la déclaration de guerre de Louis XVI à l’Autriche, l’officier Rouget de Lisle compose le Chant de guerre pour l'armée du Rhin. Le chant est repris par les fédérés de Marseille participant à l'insurrection des Tuileries en août 1792. La foule baptise alors ce chant guerrier, La Marseillaise est née. Son succès est tel qu'il est officiellement déclaré hymne national le 14 juillet 1795.

La musique, sans signature - mais largement inspirée de l’œuvre de Mozart donc - a longtemps été attribuée à Rouget de Lisle, mais pourrait être gratifiée au compte de plusieurs compositeurs, dont Ignace Pleyel, Jean-Frédéric Edelmann ou Jean-Baptiste Grisons… Quant aux paroles, pas de doute, elles sont bien de Rouget de Lisle…