La drôle d'histoire de Patrice Leconte au Pérou

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, le réalisateur français évoque une anecdote amusante à propos d'une chanson, lorsqu'il était en voyage en Amérique du Sud.

INTERVIEW

"C'est un truc inouï", prévient Patrice Leconte. Dans De quoi j'air l'air ?, le réalisateur français, qui signe la préface du livre Les pépites, dérivé du film actuellement en salles, raconte comment il a réussi à acheter une chanson, qu'il pensait ne jamais retrouver.

La vie sans Shazam. La scène se déroule lors d'un voyage au Pérou. Dans le taxi, Patrice Leconte entend "une chanson qui (l)'enchante". "Je dresse l'oreille, j'entends, mais cela n'a pas été ni annoncé, ni désannoncé", explique le réalisateur de Tandem. Il se retrouve alors dans le taxi, sans possibilité de retrouver ce titre. "Cette musique qui me plaît au-delà de tout, qu'est-ce que c'est ? Je ne le saurai jamais", se dit alors le cinéaste.

"Cette chanson était diffusée dans l'aéroport". Le voyage au Pérou se termine, sans réussir à mettre la main sur le titre de la chanson. Mais au moment de prendre l'avion, surprise. "Cette chanson était diffusée dans l'aéroport, alors qu'on était sur le point d'embarquer", indique Patrice Leconte. Il abandonne momentanément ses bagages et sa femme et cours vers un vendeur de CD. "En pointant l'index vers les haut-parleurs qui étaient dans le plafond, je demande : 'C'est quoi cette musique-là ?'", se souvient le réalisateur français. Le vendeur lui tend le CD et Patrice Leconte peut acheter l'album. Le titre de la chanson était Banda Santa Lucia de Moche de Marineras de Nortenas.

>> Retrouvez ici l'intégrale de l'émission De quoi j'air l'air ?