La chanson "Ouragan" aurait dû être chantée par... Jeanne Mas

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

A l'époque de ses plus grands tubes, tout n'était pas rose pour la chanteuse, qui s'entendait très mal avec son compositeur. Finalement, c'est Stéphanie de Monaco qui a hérité du titre. 

INTERVIEW

Alors que ses chansons ont marqué les années 80 et sont restées dans tous les esprits, Jeanne Mas qui s'était exilée aux Etats-Unis, n'en a pas tout à fait fini avec la musique. La chanteuse a sorti en mars un seizième album intitulé PH. Invitée dans l'émission Il n'y a pas qu'une vie dans la vie, Jeanne Mas a aussi révélé quelques anecdotes sur sa carrière.

"Juste envie d'exister". La chanteuse vegan et proche de la cause animale est née à Alicante en Espagne. Une ville qu'elle a en horreur, notamment à cause des corridas qu'elle trouve "insensées. J’aurais préféré naître à Rome parce que je suis très italienne dans le cœur." C’est d’ailleurs en Italie qu’elle monte un groupe punk, qu’elle présente une émission télé et débute même au cinéma. "J’avais juste envie d’exister, d’avoir du talent, qu’on me regarde."

"Ouragan était trop similaire à Johnny Johnny". A l'époque Jeanne Mas faisait du métal et paye ses maquettes. Un jour, un ami ingénieur du son lui fait rencontrer des compositeurs, dont Romano Musumarra. C'est avec lui qu'elle va sortir ses plus grands tubes : En rouge et noir, Johnny Johnny, Toute première fois, donnant au passage un côté underground à la variété française. Mais il y a un autre tube que Jeanne Mas a refusé pour le bonheur de... Stéphanie de Monaco : Ouragan. "Ouragan était trop similaire à Johnny Johnny", explique la chanteuse qui s'est consacrée à son plus grand tube. "Je voulais faire quelque chose de différent. En rouge et noir était en train de naître. Ce n’était pas du tout cette version-là à la base. J’ai accolé deux chansons pour en faire une seule."

La chanteuse poursuit les confidences : "A l’époque je n’avais plus très envie de travailler avec Romano. On ne s’entendait pas bien du tout lui et moi. On ne s’aimait pas. Lui ne m’appréciait pas en tant qu’artiste. Quand on a enregistré le dernier album au Danemark, on ne se parlait même pas. On s’ignorait. On ne se supportait pas. C’était épidermique."