Kristen Stewart, l’ascension prodigieuse

  • A
  • A
Kristen Stewart, l’ascension prodigieuse
L'actrice Kristen Stewart, lors du photocall du film "Café Society"@ AFP
Partagez sur :

Kristen Stewart est à l'affiche de deux films en sélection officielle au Festival de Cannes. Portrait d'une actrice dont le parcours artistique évolue aussi vite que la filmographie.

Près de 40 films à seulement 26 ans. A l'image de cette productivité impressionnante, l'actrice Kristen Stewart est au Festival de Cannes pour deux longs-métrages. Le premier, Café Society de Woody Allen, faisait l'ouverture sur la Croisette le 11 mai dernier. Le second, Personal Shopper d'Olivier Assayas, entre en compétition mardi. Deux longs-métrages et deux rôles - très différents - pour celle qui s'affirme de plus en plus comme une valeur sûre du cinéma mondial.

La révélation Twilight. Kristen Stewart a douze ans lorsqu'elle se révèle une première fois au grand public. Nous sommes en 2002 et sort Panic Room, de David Fincher. La jeune actrice incarne la fille de Jodie Foster dans ce thriller claustrophobique. Ce rôle lui vaut déjà des premières critiques élogieuses et elle est notamment nominée aux Young Artist Awards.

Mais c'est seulement quelques années plus tard que Kristen Stewart acquiert une dimension internationale, grâce au rôle de Bella Swan dans la saga Twilight, l'adaptation du best-seller de Stephenie Meyer. Un rôle aux conséquences doubles. Sa notoriété d'actrice grandit en même temps que l'intérêt des tabloïds pour sa vie privée. Depuis ces films, Kristen Stewart voit ainsi régulièrement sa vie exposée sur papier et ses relations personnelles commentées.

stewart

Le tournant Sils MariaDeux années après le dernier film de la saga Twilight, Kristen Stewart prend une nouvelle dimension, plus adulte. On l'a retrouve ainsi à l'affiche de The Guard, dans lequel elle interprète une femme soldat dans le camp de Guantanamo.

Mais surtout, elle joue dans Sils Maria d'Olivier Assayas, en compétition officielle au Festival de Cannes en 2014. Le rôle d'une assistante personnelle, qu'elle incarne de manière sobre et sensible, bien loin des teen movies et des blockbusters auxquels l'actrice nous avait habitués. Kristen Stewart recevra d'ailleurs, pour cette prestation, le César de la meilleure actrice dans un second rôle. Une première pour une actrice américaine (hors César d'Honneur).

Bientôt derrière la caméra. Pendant que les tabloïds étalent encore sa vie personnelle au grand jour, Kristen Stewart aimerait s'essayer à un autre métier du septième art. Elle confiait ainsi au Monde, il y a quelques jours : "Je ne désire rien tant que tourner mes propres histoires". Le projet est déjà concret : un court-métrage pour le site Refinery29, prochainement. Une ligne de plus dans une carrière qui se développe à toute vitesse.