Karin Viard : "C'est formidable de jouer la méchanceté quand elle est drôle"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La comédienne française est à l'affiche de "Jalouse", mercredi en salles, film dans lequel elle interprète une mère de famille rongée par la jalousie.

INTERVIEW

Elle est capable de tout jouer. Des rôles comiques, dramatiques et même des méchantes. Pour preuve, dans Jalouse, en salles mercredi, Karin Viard interprète une mère famille quinquagénaire, complètement perdue. Un mal-être qui la rend malveillante auprès des autres et notamment de sa propre fille. "C'est quelqu'un qui n'arrive pas à voir ce qu'elle a dans son assiette. Elle regarde ce que les autres ont à côté et trouve cela anormal de ne pas avoir la même chose", détaille l'actrice dans Melting Pop.

"Le texte est extrêmement bien écrit". Malgré sa méchanceté apparente, "c'est un personnage qui porte une grande humanité", explique la comédienne. Une mère de famille avec des failles, pour laquelle les réalisateurs David Foenkinos et Stéphane Foenkinos, ont "poussé le curseur loin". "C'est un personnage merveilleux à interpréter. (...) C'est formidable de jouer la méchanceté quand elle est drôle", explique Karin Viard, qui souligne la qualité du scénario : "Le texte est extrêmement bien écrit. Les situations sont fastes, fouillées, subtiles, ambivalentes."

"Avec le temps, j'ai affiné mon instrument". Depuis ses débuts en 1989, Karin Viard a joué dans 62 films, sans compter les séries TV et autres téléfilms. Une immense carrière, qui a trouvé son apogée en 2000 avec le César de la meilleure actrice pour le film Haut les cœurs !. Rétrospectivement, la comédienne préfère l'actrice qu'elle est aujourd'hui. "J'ai beaucoup évolué. Quand je regarde mes premiers films, je trouve quand même que je joue comme une patate. (...) Avec le temps, j'ai affiné mon instrument et je joue avec davantage de subtilité."