Jean-Michel Jarre se souvient : "Oxygène a été refusé partout"

  • A
  • A
Jean-Michel Jarre se souvient : "Oxygène a été refusé partout"
Jean-Michel Jarre a écoulé plus de 80 millions d'albums à travers le monde.@ AFP
Partagez sur :

MUSIQUE - Il y a 40 ans sortait "Oxygène", le premier album de Jean-Michel Jarre. Le compositeur propose aujourd'hui un nouveau projet "Electronica", en deux volumes.

Jean-Michel Jarre était l'invité de Sortez du cadre, samedi 28 novembre. Le compositeur a raconté au micro de Nikos Aliagas la manière dont son album Oxygène, et ses "morceaux de 12 minutes", avait été accueilli au milieu des années 70 par les maisons de disques.

"Oxygène a été refusé partout". En 1976, "Oxygène a été refusé par presque toutes les maisons de disques. On nous disait : "Qu’ est-ce que c’est que ça ? Il n'y a pas de musiciens, pas de batteurs et des morceaux qui durent 12 minutes. On ne pourra jamais les passer à la radio", se souvient-il. 18 millions d'exemplaires vendus plus tard, Oxygène est l'un des albums électroniques les plus vendus de l'histoire.

De vraies collaborations. Electronica, son nouveau projet, se compose en deux volumes. La première partie The Time Machine est sortie le 16 octobre 2015. Le volume 2 devrait rapidement suivre dans le courant de l'année 2016. Au total, le compositeur a travaillé avec 30 artistes sur ce projet. "Dans beaucoup d'albums de featuring, les gens collaborent sans se connaître en s'envoyant seulement des fichiers alors qu'ils sont à l'autre bout du monde", constate Jean-Michel Jarre, "une démarche artificielle", pour celui qui a déjà écoulé plus de 80 millions d'albums à travers le monde. "Dans Electronica, la démarche est différente. Là, c'était vraiment des gens avec qui j'avais envie de partager un moment de création dans un studio".

Moscou et ses 3,5 millions de spectateurs. Jean-Michel Jarre détient un record musical, tous styles confondus, celui du plus grand concert de tous les temps. En 1997, pour les 850 ans de la ville de Moscou, il réunit près de 3,5 millions de personnes. "La musique électronique était très populaire mais interdite pendant la période du rideau de fer à Moscou. C'est une des raisons pour lesquelles je pense que le public est venu autant ce jour là : il y avait une grosse attente", confie Jean-Michel Jarre. Ce 6 septembre 1997 est aussi le jour des funérailles de la princesse Lady Diana, que le musicien connait bien. "Je lui ai dédié le morceau Souvenir de Chine qu'elle aimait beaucoup, explique-t-il. D'un seul coup, tout le monde s'est arrêté net et a commencé à allumer des briquets. C'était extrêmement émouvant".

>>> Retrouvez l'intégrale de l'émission "Sortez du cadre" :