Jean-Marc Barr : "Sans le vouloir, j'ai volé l'identité de Jacques Mayol"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Trente ans après la sortie du Grand Bleu, un documentaire retrace la vie Jacques Mayol. Jean-Marc Barr, qui incarnait le plongeur apnéiste dans le film de Luc Besson, signe la voix off de L'Homme dauphin, sur les traces de Jacques Mayol. 

INTERVIEW

"Quand Jacques Mayol est mort, Raoul Ruiz (un réalisateur franco-chilien, ndlr) m'a appelé pour savoir si j'étais mort", raconte Jean-Marc Barr, l'acteur qui interprétait le plongeur-apnéiste français dans le Grand Bleu, au micro de Mathieu Charrier dans Un dimanche de cinéma sur Europe 1. "Ma photo était dans le journal de Santiago avec comme titre : Jacques Mayol est mort", poursuit l'acteur américain.

"Les gens voyaient mon image". L'anecdote est révélatrice. Lors de la sortie du film de Luc Besson, le succès a été tel que l’interprète a complètement éclipsé son modèle. "Deux ou trois ans après le succès du film, quand les gens parlait de Jacques Mayol, il voyait mon image", assure l'acteur américain. Or, Le Grand Bleu est loin d'être fidèle à la vie du plongeur apnéiste. "Luc Besson a eu le génie d'en faire une fable", rappelle Jean-Marc Barr. "Mais le film n'a rien à voir avec la réalité de la vie de Jacques Mayol".

"Remettre les pendules à l'heure". A l'occasion des trente ans du Grand Bleu, la sortie d'un documentaire sur la vie du plongeur, L'Homme dauphin, sur les traces de Jacques Mayol, était donc l'occasion parfaite pour réhabiliter la mémoire de l'homme qui inspiré ce film mythique. Dans ce documentaire, Jacques Mayol se raconte à la première personne à travers la voix de Jean-Marc Barr.

"Je me suis dit que c'était l'occasion de remettre les pendules à l'heure", confie l'acteur. "Je reconnaissais que j’avais volé l’identité de Jacques Mayol, mais je pouvais rien y faire, se désole Jean-Marc Barr. Jacques Mayol, lui-même, était très embêté. Son ego était énorme et, tout d’un coup, il n’était personne". Trente ans après, l'homme-dauphin a enfin retrouvé son identité.