Jean-Louis Foulquier, le père des "Francos", est mort

  • A
  • A
Jean-Louis Foulquier, le père des "Francos", est mort
Jean-Louis Foulquier lors d'une rencontre entre artistes, enseignants et élèves, en 2002.@ La Nouvelle République
Partagez sur :

Il luttait depuis quelques années contre un cancer. Cet amoureux de la chanson française s’est éteint mardi, à l’âge de 70 ans. 

L'INFO. Le producteur et animateur de radio Jean-Louis Foulquier, grand défenseur de la chanson française et créateur du festival des Francofolies de La Rochelle, est décédé mardi à l'âge de 70 ans. France Inter, la radio avec laquelle il a collaborée pendant plus de 40 ans, a annoncé sa disparition à l'antenne. "Il est parti d'une longue maladie", a indiqué à l'AFP une responsable de la radio, qui consacrera, mercredi, une partie de son antenne à son ex-animateur, notamment entre 20h et 23h.

Foulquier+micro

Il voulait être chanteur. C’est en écoutant Léo Ferré qu’il a eu "une gifle", racontait-il. Ainsi, lorsqu’à 20 ans, il quitte sa ville natale, La Rochelle, pour venir à Paris, il a le projet de se lancer dans une carrière de chanteur. A l’époque il se produit dans des cabarets, avant de devenir standardiste  à la Maison de Radio France pour gagner sa vie. C’est le début d’une longue carrière : 40 ans de radio. Il collabore d’abord à plusieurs émissions, avant de créer la sienne Studio de nuit, en 1975. Viendront ensuite Saltimbanques, Bain de minuit, Y a d'la chanson dans l'air, C'est la nuit, Les copains d'abord, et la célèbre émission Pollen. De sa voix grave et reconnaissable, il interviewe Higelin, Renaud, Bernard Lavilliers ou encore, Alain Souchon.

Europe 1 vous fait revivre quelques extraits sonore avec Jean-Louis Foulquier, notamment lors d'une interview avec Alain Souchon, en 1985 :



Jean-Louis Foulquier, le père des "Francos...par Europe1fr

 

1985 : il créé les Francofolies. L’idée de créer un festival lui vient au Festival d’été de Québec. Il créé alors les Francofolies de la Rochelle, un festival qui met en avant à la fois les chanteurs francophones, et le souffle de la modernité (de la musique rock, hip-hop notamment.)  Jean-Louis Foulquier restera pendant 20 ans à la tête des "Francos", qui attirent près de 100.000 spectateurs chaque année.   

En 2008, après deux infarctus, Jean Louis Foulquier quitte définitivement le monde de la radio pour se consacrer au théâtre et à la peinture.