Jean-Louis Aubert : "J'aimais Prince plus que tout"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

"J'avais envie de me blottir dans un de ses disques", confie Jean-Louis Aubert au micro d'Europe 1 après la mort de Prince, dont le chanteur français était un fan absolu.

"Quand Téléphone s'est arrêté, je pense que c'est lui qui m'a pris par la main pendant quelques années. J'en étais dingue, j'avais envie de me blottir dans un de ses disques." La voix basse, Jean-Louis Aubert raconte son amour de Prince, jeudi, deux heures après l'annonce du chanteur légendaire. "Je l'aimais plus que tout", insiste l'ancien membre de Téléphone, qui évolue aujourd'hui en solo. "Il a beaucoup compté dans ma vie de musicien."

Entendu sur Europe 1
"C'était extraordinaire. On aurait dit qu'il avait des yeux derrière la tête."

Fan de la première heure, Jean-Louis Aubert a notamment assisté à certaines des prestations les plus légendaires du showman Prince. Et il se souvient avoir pénétré en témoin privilégié à une sorte de concert privé à Bercy. " Le groupe répétait", explique-t-il. "J'avais un t-shirt sécurité. Prince n'avait rien dit, il m'avait laissé au premier rang. J'ai vu une répétition tout l'après-midi."

Jean-Louis Aubert reçoit alors "une leçon de professionnalisme" : "C'était extraordinaire. On aurait dit qu'il avait des yeux derrière la tête. Il replaçait des musiciens dans la lumière alors qu'il avait le dos tourné."