J.K Rowling et la magie du marketing

  • A
  • A
J.K Rowling et la magie du marketing
@ POTTERMORE
Partagez sur :

L’auteure d’Harry Potter a voulu entretenir le suspense autour d’un site… avant tout commercial.

Les "Pottermaniaques" imaginaient déjà un petit frère pour leur sorcier préféré. Mais il n’en sera rien. J.K. Rowling, auteur de la saga Harry Potter, avait lancé, mi-juin, un "mystérieux" site internet intitulé Pottermore ("Plus sur Potter", en français), dont on ne savait quasiment rien. L'opération se révèle être, avant tout, un coup commercial.

La page d’accueil du site affichait une chouette et un hibou avec la mention "coming soon" (à venir bientôt) signée de la main de l'auteur, ainsi que la date du 23 juin 2011. La porte-parole de l'auteur avait, tout de même, précisé qu'il ne s'agissait pas d'un nouveau livre, mais d'un "nouveau projet", qui n'était pas directement lié au dernier film de la série, sur les écrans cet été. Le suspense était donc à son comble !

Harry Potter 2.0

Mais voilà que jeudi, à la date prévue, l’auteur multimillionnaire a simplement annoncé le lancement fin juillet d'un site internet où les fans pourront acquérir les romans en version numérisée. Seule nouveauté pour les fans : des chapitres inédits à lire en ligne. La plateforme web, conçue en partenariat avec Sony, devrait être mise en ligne en octobre. Une gigantesque opération commerciale pour annoncer l’entrée dans l’ère numérique de Harry Potter.

"Le site internet qui est à la fois un jeu et un livre interactif avec vidéos et textes inédits, est une façon merveilleuse d'initier la génération numérique au livre", explique J.K Rowling dans une vidéo postée sur le site. S’il est gratuit pour sa partie ludique, le projet, en partenariat avec Sony, comporte aussi une boutique en ligne, où J.K Rowling va vendre directement au public ses livres sous forme numérisée. L'écrivain garde ainsi la totale maîtrise de la version numérique de sa saga, au lieu d'en confier la vente aux circuits traditionnels et aux librairies en ligne, comme Amazon ou Apple.

Un jeu pour entretenir le suspense

La plupart des fans devront attendre octobre pour accéder à Pottermore, mais un million de "happy few" inscrits dès aujourd'hui pourront affronter des "défis" et accéder à partir du 31 juillet (date anniversaire d'Harry) au site. Nouveau suspense ou recette marketing éprouvée ? Une internaute, pas dupe, écrit jeudi sur son compte twitter "Harry Potter et la baguette magique du ... marketing".