“Il y a de jeunes ados qui lisent beaucoup”

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Vendredi dans Il n’y en a pas deux comme elle, Marion Ruggieri recevait Sylvie Vassalo, directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse.

Romans fantastiques, bandes dessinées, mangas… Les ados d’aujourd’hui lisent plus que ce qu’on croit. Mais lesquels ? La directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse a expliqué cette tendance, vendredi sur Europe 1.


Les filles plus que les garçons. “Ils lisent surtout jusqu’à l’adolescence et la pré-adolescence”, affirme Sylvie Vassalo sur Europe 1. ”Il y a 8 enfants sur 10 qui lisent au moins un livre par semaine, et c’est la deuxième activité culturelle pour les enfants après la télévision.” C’est une fois l’enfance passée que cela se complique, selon cette spécialiste : “À partir de 12 ans, cela commence à descendre, particulièrement pour les garçons, qui à ce moment là préfèrent des loisirs plus collectifs, la musique ou le sport. Les filles continuent à lire”, précise-t-elle.


Les ados lecteurs. Mais il y a une nuance à apporter à cela. “Quand on regarde les chiffres de l’édition pour les romans adolescents, par exemple, il y a des jeunes ados qui lisent beaucoup”, explique Sylvie Vassalo. “Le paysage est peut-être plus contrasté que les clichés que nous avons, y compris sur la lecture des adolescents.”


Encourager à la lecture. Une certaine dimension sociale peut aussi influer dans le goût des enfants pour la lecture. “On lit beaucoup plus dans les familles de cadres quand on est petit, on a beaucoup plus de livres que dans les familles d’ouvriers. La lecture est très corrélée aux catégories socio-professionnelles. Nous organisons pas mal d’activités dans les quartiers populaires, pour permettre aux familles qui n’ont pas une pratique régulière de la lecture d’accéder aussi à ces gestes simples et si déterminants.”