Grosses voitures, vitesse et baston : seize années de "Fast and Furious"

Partagez sur :

Mercredi sort en salles le huitième film de la saga, au 230 millions de dollars de budget. Plus que jamais, la franchise est devenue une machine incroyablement rentable, lancée à toute allure.

EN IMAGES

Seize ans après le premier film, Fast and Furious est toujours en piste. Mercredi sort en salles le huitième film de la saga, réalisé pour la première fois par F. Gary Gray. Tournant notable, cet opus est le premier sans le personnage de Brian O'Conner, incarné par Paul Walker. L’acteur est mort en 2013 dans un accident de voiture, pendant le tournage de Fast and Furious 7. Il figurait tout de même dans ce dernier grâce à une reconstitution numérique.

Si les histoires et les acteurs changent, les bases de la série, elles, ne varient pas : voiture, vitesse, humour, second degré, gros muscles et bagarres. Europe1.fr vous propose de revenir sur cette saga, tellement rentable qu'un neuvième et dixième opus sont déjà programmés pour 2019 et 2021. Pour rappel, Fast and Furious 7 avait ainsi engrangé plus de 1,5 milliard de dollars au box-office mondial.

Attention spoiler !

>> À l'occasion de la sortie du huitième opus de Fast & Furious, l'actrice Charlize Theron a accordé une interview exceptionnelle à Nikos Aliagas, au micro d'Europe 1. Retrouvez ici l'intégrale de l'échange