Gérard Jugnot : "Je déteste les extrêmes, de droite ou de gauche"

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, le comédien parle politique, alors que la France se choisira bientôt un nouveau président.

INTERVIEW

Le 23 avril prochain aura lieu le premier tour de l'élection présidentielle française. Côté politique, Gérard Jugnot est toujours resté très prudent et au micro d'Europe 1, il ne change pas ses habitudes.

"C'est tellement compliqué de gérer un pays". "Je me méfie des gens qui disent 'il n'y a qu'à'", annonce Gérard Jugnot. "J'entends beaucoup de choses qui sont souvent proférées par des gens qui savent qu'ils ne vont jamais gouverner. C'est facile de promettre, quand on sait qu'on ne va pas avoir à le faire", souligne le comédien.

L'acteur préfère donc parler des hommes et femmes politiques qui sont passés par le pouvoir. "Tous les politiques que j'ai rencontrés, ils essayent de faire du mieux possible", affirme-t-il. "C'est tellement compliqué de gérer un pays". Pour autant, Gérard Jugnot sort de sa réserve lorsqu'il s'agit d'évoquer les extrémités du spectre politique. "Je déteste les extrêmes, de droite ou de gauche", assure le comédien.