GaultMillau 2010 : fini les notes mais plus de toques

  • A
  • A
GaultMillau 2010 : fini les notes mais plus de toques
Partagez sur :

Plus de notes sur 20 dans la nouvelle édition du guide qui sort jeudi. Les appréciations se comptent désormais en toques (jusqu'à 5).

La notation du GaultMillau change. Le guide gastronomique de référence abandonne les notes qu'il décernait sur 20 et porte à cinq le nombre maximal de toques qu'il attribuait parallèlement aux notes. Objectif : "une plus grande lisibilité et une meilleure compréhension pour les lecteurs" et ne plus vouloir apparaître comme un "censeur" ramenant les restaurateurs sur les bancs de l'école avec des notes. Une décision prise alors que le chef savoyard Marc Veyrat était le seul du guide à avoir obtenu 20/20.

L’édition 2010 du GaultMillau sort jeudi 29 octobre. La nouvelle catégorie "cinq toques" consacre douze chefs : Jean-Paul Abadie (L'Amphitryon à Lorient), Yannick Alléno (Le Meurice à Paris), Pascal Barbot (L'Astrance à Paris), Alain Ducasse et son chef Christophe Moret (Plaza Athénée à Paris), Pierre Gagnaire (à Paris), Gilles Goujon (Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse, Aude), Michel Guérard (Les Prés d'Eugénie, à Eugénie-les-Bains, Landes), Régis et Jacques Marcon (à Saint-Bonnet-le-Froid, Haute-Loire), Thierry Marx (Château Cordeillan-Bages à Pauillac, Gironde), Alain Passard (L'Arpège à Paris), Guy Savoy (à Paris)et Michel Troisgros (à Roanne, Loire).

Le guide distingue également "six grands de demain" : David Ducassou (Cap e Tot à Morlanne, Pyrénées-Atlantiques), Serge Vieira (à Chaudes-Aigues, Cantal), Adeline Grattard (Yam'Tcha à Paris), Olivier Arlot (à Tours), Mickaël et Gaël Tourteaux (Flaveur à Nice) et Lisa Muncan (La Table de Lisa à Vers-Pont-du-Gard, Gard). GaultMillau sélectionne par ailleurs 22 "jeunes talents" de moins de 34 ans dans 22 régions.

Trois chefs ont été "nominés" pour le titre de "cuisinier de l'année GaultMillau", qui doit être décerné lundi : William Ledeuil de Ze Kitchen Galerie à Paris, Arnaud Lallement de l'Assiette Champenoise à Tinqueux (Marne) et Edouard Loubet, de La Bastide de Capelongue à Bonnieux (Vaucluse). Ce dernier est donné favori par certains spécialistes.