Franck Ferrand : l'histoire est "très mal" enseignée

  • A
  • A
Partagez sur :

ECOLE - Invité lundi dans Il n'y en a pas deux comme elle, Franck Ferrand a déploré le mauvais enseignement de l'histoire en France.

Les Français sont passionnés d'histoire… 12 millions de personnes se sont par exemple pressées pour les dernières Journées du patrimoine. Invité de l'émission Il n'y en a pas deux comme elle de Marion Ruggieri lundi, Franck Ferrand, spécialiste de l'histoire chez Europe 1 est revenu sur l'enseignement de l'histoire et a soulevé un problème dans les méthodes d'apprentissage.

"Vous ne pouvez pas enseigner sans donner les bases". Pour lui, l’histoire est "très mal" enseignée. Il ne s'agit pas de mettre en cause les professeurs : "Je ne mets pas en cause les enseignants. (...) J'ai vu à quel point il y a beaucoup d'enseignants qui sont dévoués et qui font un beau travail", explique Franck Ferrand.

"Le plus grave, c'est la fameuse pédagogie qui vise non plus à transmettre un savoir mais simplement à accompagner un élève sur le chemin d'un épanouissement. Ça c'est dramatique" regrette toutefois Franck Ferrand. "Vous ne pouvez pas enseigner sans donner les bases. En, histoire, ce sont les dates, les repères, ce n'est pas toujours très amusant (...) mais cela fait partie des bases qu'il faut acquérir pour ensuite aller plus loin et une fois qu'on possède les bases, là on s'amuse, on s'éclate".