Exposition : quand l'art se glisse dans le jeu vidéo

  • A
  • A
Exposition : quand l'art se glisse dans le jeu vidéo
Partagez sur :

L'expo "L'art dans le jeu vidéo" se tient au musée Art ludique jusqu'au 6 mars. Jean-Jacques Launier, son créateur, était l'invité de David Abiker.

Les cinémas n'ont pas le monopole des blockbusters. Legend of Zelda, Assassin's Creed, vont être des poids-lourds des sorties jeux video en 2016. Et à l'intérieur de ces pépites attendues par les joueurs se cache de l'art. C'est la thèse de l'exposition L'art dans le jeu vidéo qui se tient à Paris au musée Art ludique jusqu'au 6 mars. Jean-Jacques Launier, créateur du musée et "gros gamer" selon ses propres termes, était l'invité de David Abiker, dimanche dernier, dans C'est arrivé demain.

Expérience complète. Plus qu'un huitième art, pour Jean-Jacques Launier, le jeu vidéo se présente comme un "art total qui fait appel au dessin, à la peinture, à la sculpture, à l'écriture, à la musique et à l'interactivité." Le visiteur découvre que les créateurs s'inspirent par exemple de la peinture hollandaise ou espagnole ou encore de Raphaël. L'exposition ne néglige pas non plus les différentes méthodes de travail, en numérique, en traditionnel, avec de l'aquarelle ou en sculptant par ordinateur.

L'ordi, simple outil. Mais tout est d'abord question de croquis à la main. Rappelons le phénomène Lara Croft et l'évolution des traits du personnage en fonction des versions. "L'ordinateur permet de dessiner, d'enregistrer, de modifier." C'est une technologie supplémentaire qui profite de petites révolutions, comme la possibilité de faire des stars hollywoodiennes les vedettes virtuelles de demain. L'exposition propose de voir les jeux vidéos, souvent critiqués pour leur violence, sous un autre angle : celui "de l'invitation au voyage et de la création qui suscitent des vocations."