Exhibit B : des représentations annulées à Saint-Denis

  • A
  • A
Exhibit B : des représentations annulées à Saint-Denis
@ REUTERS
Partagez sur :

Des manifestants ont empêché la tenue de certaines représentations du spectacle du Sud-Africain Brett Bailey. 

La plongée choc dans l'histoire coloniale à la façon Brett Bailey n'est pas du goût de certains. Au cœur de la polémique qui entoure  depuis quelques mois : les tableaux vivants conçus par l'artiste sud-africain pour évoquer "les zoos humains", dans lesquels des comédiens noirs se tiennent sous les yeux du public, tels qu'on les exposait dans les foires et expositions aux 19 et 20ème siècles. Ses détracteurs taxent la performance anticolonialiste, de raciste. Exhibit B  devait être présentée pour la première fois au théâtre Gérard-Philippe (TGP) jeudi soir. Mais après deux représentations, des manifestants ont finalement empêché la tenue du spectacle jusqu'à son terme.

>> A LIRE AUSSI -  Exhibit B, le "zoo humain" qui fait polémique

"120 à 130 manifestants agités". Les manifestants ont bloqué, jeudi soir, vers 18h30 l'accès au théâtre Gérard-Philippe de Saint-Denis pour empêcher la tenue d'Exhibit B. "120 à 130 manifestants agités" ont tenté, en début de soirée, de déplacer les barrières extérieures "pour empêcher les spectateurs de rentrer", a affirmé une source policière.  "Ils ont ensuite voulu envahir la salle pour empêcher le spectacle d'avoir lieu. Il y a eu cinq minutes de tension mais la situation a été contrôlée par les forces de l'ordre", a poursuivi cette source, faisant état de "quelques dégâts" matériels. Ces débordements n'ont fait l'objet d'aucune interpellation.

Exhibit

Le spectacle finalement interrompu. Deux représentations de vingt minutes ont pu avoir lieu, malgré la pression des manifestants. Mais les débordements, et le blocage du public par les protestataires, ont finalement contraint le directeur du théâtre à interrompre le spectacle.

Europe 1 a recueilli des témoignages sur place, des pour et des contre (Propos recueillis par Antoine Castagné) : 



Exhibit B à Saint-Denis : l'exposition qui fait...par Europe1fr

On ne sait pas encore si les représentations de vendredi soir auront bien lieu, mais Jean Bellorini, directeur du TGP et José-Manuel Gonçalvès, directeur du Centquatre, qui accueillera prochainement l'installation, ont réaffirmé leur volonté "d'assurer (leur) mission de service public".

>> A LIRE AUSSI - Le "zoo humain" de Brett Bailey fera bien escale en France

La polémique enfle déjà depuis quelques mois. Exhibit B a d'ailleurs déjà subi la foudre des manifestants. Elle a déjà été annulée à Londres, en septembre, suite à une mobilisation de militants antiracistes. En France, une pétition, qui compte quelque 19.800 signataires, demande sa déprogrammation. Pour l'artiste Brett Bailey, il s'agit d'un profond malentendu "de la part de gens qui n'ont pas vu l'installation". 



De nombreux soutiens. La Ligue des droits de l'Homme, le Mrap, la Licra, l'Observatoire de la liberté de création, le syndicat professionnel du spectacle vivant, se sont mobilisés en faveur de l'artiste.

La maire de Paris et la ministre de la Culture ont aussi exprimé mercredi leur soutien à l'artiste sud-africain Brett Bailey,  rappelant que l'exposition a d'ailleurs déjà été présentée sans incident à plusieurs reprises à l'étranger, mais aussi en France, et notamment à Avignon en 2013.