Etienne Mougeotte veut punir les Guignols

  • A
  • A
Etienne Mougeotte veut punir les Guignols
Partagez sur :

Suite à un sketch des Guignols de l’info montrant une fausse Une à caractère raciste du Figaro, son directeur a saisi le CSA.

Etienne Mougeotte contre-attaque. Le directeur des rédactions du Figaro a saisi le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, suite à la diffusion le 9 décembre dernier, dans les Guignols de l’info, sur Canal Plus, d’un sketch montrant une fausse Une à caractère raciste du Figaro.

Interrogé par Jean-Marc Morandini sur Europe 1, il s’est dit "indigné", et "surpris par la mollesse de la réaction du CSA", qui ne le recevra que le 14 janvier. "Je demande que le CSA se saisisse du sujet, et veuille bien regarder ce point précis. C’est cavalier d’attendre le 14 janvier pour se saisir d’un sujet qui est apparu à la mi-décembre".

S’il dit ne pas demander de sanctions, il indique avoir rompu toute relation avec Canal Plus : "Nous avons rompu tous nos partenariats avec Canal Plus, nous en avions plusieurs. Je n’ai aucune raison de continuer à promouvoir une chaîne qui a toléré cela".

Regardez le sketch des Guignols du 9 décembre :

La fausse Une du Figaro, qui titrait "Musulmans, Noël approche, pensez à rentrer chez vous", laissait entendre, selon Etienne Mougeotte, que le quotidien "pourrait avoir une position qui ne serait pas ferme contre le racisme et la xénophobie". Or, il rappelle : "Je me suis toujours battu contre le racisme, et je continuerai à me battre jusqu’à mon dernier souffle".

Le directeur des programmes de Canal Plus, Ara Aprikian, invité sur Europe 1, n'a pas souhaité s'excuser auprès d'Etienne Mougeotte pour ce sketch. "Les Guignols brocardent l'actualité avec humour depuis 20 ans. Le trait peut être grossi, mais tout le monde connaît les règles. Mieux veut un excès de caricature qu'une absence de caricature", a-t-il déclaré au micro de Jean-Marc Morandini. "Ce sketch nous l'assumons, bien entendu (...) Je ne vois pas au nom de quoi on ferait nos excuses", a-t-il ajouté.

> La revue de presse : Mougeotte furieux contre les Guignols de l'info