Et si La Joconde s’appelait Bianca ?

  • A
  • A
Et si La Joconde s’appelait Bianca ?
La Joconde est exposée au musée du Louvre à Paris@ MAXPPP
Partagez sur :

Une historienne de l’art italienne affirme avoir percé le mystère de l’identité de La Joconde.

C’est sans doute l’une des icônes les plus admirées de l’Histoire de l’art. L’une des plus mystérieuses aussi. Une historienne de l’art, Carla Glori, chercheuse à l’université italienne de Savone, affirme avoir résolu l’énigme de La Joconde de Léonard de Vinci, toile peinte entre 1503 et 1506, raconte le Guardian. Sa découverte ? La nature du paysage derrière Mona Lisa. Pour Carla Glori, il s’agirait d’un bourg médiéval, situé dans le nord de l’Italie : Bobbio.

"La route sinueuse du tableau peut être vue là-bas, tout comme le pont vouté que De Vinci pouvait admirer depuis les fenêtres de son château de Bobbio", explique Carla Glori dans un ouvrage qu’elle s’apprête à publier sur les dernières énigmes entourant cette toile mythique de la Renaissance.

La chercheuse, auteur de plusieurs ouvrages sur Mona Lisa, s’appuie sur la présence du chiffre " 72 " sous les arches du pont, précise le site. Pour Carla Glori, ce chiffre ferait écho à l’année 1472, date de la destruction partielle de l'édifice. Ce détail peut paraître anodin mais il renforce une autre hypothèse : l’identité du modèle de Léonard de Vinci.

Des chercheurs sceptiques

Selon la chercheuse, il ne fait aucun doute que derrière le sourire énigmatique de Mona Lisa se cache Bianca Sforza, la fille du Duc de Milan. A cette époque, Ludovico Sforza, contrôlait le bourg de Bobbio. La chercheuse soutient que Léonard de Vinci y a séjourné pour se documenter à la bibliothèque du village, alors très prisée.

Ces théories ne semblent cependant pas convaincre ses pairs. Nombre d’entre eux restent persuadés que Mona Lisa n’est autre que Lisa Gherardini. Les spécialistes de La Joconde estiment que Bianca Sforza est morte trop tôt -à l’âge de 15 ans- pour avoir posé pour le maître de la Renaissance. Quant au nombre " 72 ", il n’aurait qu’une simple signification ésotérique. Mystère à suivre.