Eric Cantona : "Je montrerai l'exemple à tous les bobos"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'acteur, qui joue en famille dans "Victor" au théâtre Hébertot, à Paris, va accueillir un réfugié chez lui. 

INTERVIEW

Eric Cantona est remonté. Fustigeant "tous les bobos, célèbres ou pas, qui font de grands discours", il a la ferme intention de "montrer l'exemple", en accueillant un réfugié sous son toit. L'acteur, invité à débattre avec les lecteurs du Parisien jeudi, s'y était engagé, dénonçant la situation en France, qu'il juge "indigne d'une politique de gauche".  L'ex footballeur reconverti en acteur a confirmé vendredi sur Europe 1 sa volonté d'agir personnellement sur la question des migrants et promet de "faire ce qu'il dit". On verra alors si les bobos "sont capables de faire ce que je fais", lance-t-il encore.

"Est-ce que c'est à nous, citoyens, de faire ce genre de choses ?", interroge-t-il dans le même temps, appelant, à mots couverts, les gouvernements notamment à prendre leurs responsabilités. "Mais malheureusement, à un moment donné, il faut le faire parce que très peu de gens le font", confie l'acteur.

Les médias "doivent assumer". Dénonçant l'hypocrisie de tout un système, Eric Cantona voudrait "reprendre les choses à la base". Accusant les médias, qu'il tient pour responsables, il leur demande "d'assumer". "S'il n'y avait pas une telle médiatisation du football, il n'y aurait pas le sponsoring qu'il y a qui amène énormément d'argent, il n'y aurait pas des multimilliardaires qui se servent du football parce que personne ne les connaîtrait", s'indigne l'acteur, égratignant au passage l'homme d'affaire Bernard Tapie, ou encore Silvio Berlusconi. "Ces gens-là profitent du football pour exister un petit peu, et pour certains, faire une carrière politique."

Une profonde histoire d'amitié. Eric Cantona est sur les planches, avec Grégory Gadebois et Caroline Silhol, du théâtre Hébertot à Paris dans Victor, une pièce mise en scène par son épouse Rachida Brakni. L'acteur y joue le mari, homme d'affaire et ami de Victor qui lui, est amoureux de la femme de son copain. "Comment l'amitié peut résister quand ma femme devient la maîtresse de mon ami", s'interroge l'acteur. Morale de l'histoire ? "L'amitié est beaucoup plus forte que l'amour, en tout cas dans cette pièce."


Cantona : "Je montrerai l'exemple à tous les...par Europe1fr