Emma Stone, une étoile consacrée par Hollywood

  • A
  • A
Emma Stone, une étoile consacrée par Hollywood
Emma Stone et son partenaire à l'écran Ryan Gosling. @ AFP
Partagez sur :

La comédienne aux immenses yeux turquoises et à la voix légèrement rauque a éclipsé Isabelle Huppert, Natalie Portman et Meryl Streep. Elle a remporté dimanche l'Oscar de la meilleur actrice.

Son ascension a été fulgurante. Dimanche, Emma Stone a reçu dimanche, lors de la 89e cérémonie des Oscars, la statuette de la meilleure actrice pour son rôle de jeune comédienne partagée entre amours et rêves de gloire dans La La Land, une comédie musicale où elle rayonne avec ses chants, ses danses et ses claquettes aux côtés de Ryan Gosling. A 28 ans, et déjà plus de dix ans de carrière derrière elle, elle avait déjà reçu une litanie de prix pour cette ode à Hollywood, hommage aux films de Ginger Rogers, Fred Astaire et Jacques Demy.

Repérée à Broadway.Damien Chazelle, le réalisateur de La La Land l'a choisie pour ce rôle après l'avoir vue dans Cabaret à Broadway. Il s'est également inspiré, pour les scènes d'auditions, d'expériences vécues par l'actrice et son partenaire à l'écran Ryan Gosling.

Un powerpoint pour convaincre ses parents. Née en Arizona, dans le sud-ouest des États-Unis, Emily Stone de son vrai nom, a voulu être actrice dès l'âge de 4 ans. A 15 ans, elle raconte avoir fait une présentation Power Point à ses parents pour les convaincre de la laisser arrêter le lycée et déménager à Los Angeles. Elle a fait ses débuts auprès de Patricia Arquette dans la série Medium et ses premiers pas sur grand écran dans la comédie déjantée SuperGrave, pour laquelle cette vraie blonde est devenue une rousse piquante. Elle avait également joué un petit rôle dans la série Malcolm.

via GIPHY

Des comédies romantiques... Après plusieurs petits films, elle a tourné dans la comédie Bienvenue à Zombieland, et sa carrière a véritablement explosé en 2011 avec les comédies romantiques Sexe entre amis; Crazy, Stupid, Love et surtout La couleur des sentiments. Elle y incarnait une apprentie journaliste rebelle qui veut faire prendre conscience du sort des employées de maison noires dans l'Amérique sudiste et ségrégationniste des années 1960.

... à Birdman. Sa carrière s'est encore accélérée avec la saga The Amazing Spider-man : le destin d'un héros, où elle donnait la réplique à celui qui partagea un temps sa vie, Andrew Garfield. Celle qui déclare vénérer Diane Keaton et admirer Marion Cotillard a tourné dans deux comédies romantiques de Woody Allen, Magic in the Moonlight et L'homme irrationnel, avant d'être nommée pour la première fois aux Oscars il y a deux ans pour Birdman, d'Alejandro Inarritu. Elle y incarnait avec force la fille ex-droguée, en colère et vulnérable, d'un metteur en scène. Welcome Back lui a valu l'un de ses rares échec critique et public : elle y a été épinglée comme un symbole de "white-washing", une blonde à la peau de porcelaine choisie pour incarner une métisse. 

Une femme discrète. La jeune femme reste très discrète sur sa vie privée : "Si on ne peut pas vivre une vraie vie et se promener dans la rue, comment peut-on après interpréter des vraies personnes ?", a-t-elle déclaré.