Egypte : des adieux discrets au flamboyant Omar Sharif

  • A
  • A
Egypte : des adieux discrets au flamboyant Omar Sharif
Les funérailles de l'acteur, né à Alexandrie en 1932, se sont déroulées dans une mosquée du Caire, dimanche 12 juillet.@ AFP
Partagez sur :

Les funérailles de cet acteur égyptien légendaire ont été célébrées en toute discrétion, dimanche, dans une mosquée du Caire. 

Ses proches et des vedettes égyptiennes ont fait dimanche leurs adieux à Omar Sharif, l'acteur mythique de Lawrence d'Arabie et du Docteur Jivago, dont les funérailles ont été célébrées dans la discrétion dans une mosquée de la banlieue du Caire. 

Le comédien au regard pénétrant, au sourire de jeune premier et à la voix rauque est mort, vendredi, d'une crise cardiaque à l'âge de 83 ans. En 1962, il était devenu une véritable vedette internationale grâce à son interprétation dans Lawrence d'Arabie de David Lean, qui lui valut le Golden Globe du Meilleur second rôle, une première pour un acteur arabe. 

Prestigieux représentant de l'Egypte. "Le monde a perdu un grand acteur", a salué l'ex-ministre des Antiquités et égyptologue de renom Zahi Hawass à l'issue de la cérémonie. "Omar Sharif a représenté l'Egypte dans le monde de la meilleure façon possible", a renchéri le célèbre acteur Hussein Fahmy. Aucune vedette d'Hollywood n'était présente à la cérémonie, mais vendredi, Barbara Streisand avait réagi à l'annonce de sa mort : "Il était beau, sophistiqué et charmant [...] J'ai de la chance d'avoir eu l'opportunité de travailler avec Omar", avait déclaré la chanteuse et actrice qui avait joué avec lui dans "Funny girl" de William Wyler, en 1968.

Un couple de légende. Après la prière traditionnelle, le cercueil, couvert d'un drapeau de l'Egypte et d'une étoffe noire sur laquelle étaient brodés des versets du Coran, a été transporté dans une voiture pour être conduit au cimetière Sayyeda Nefissa, au sud de la capitale. Omar Sharif a rejoint son ancienne épouse, la seule femme qu'il ait jamais aimé selon lui, Faten Hamama.

Omar Sharif et cette grande actrice égyptienne, rencontrée sur le tournage de Ciel d'enfer de Youssef Chahine, avaient formé l'un des couples mythiques du cinéma égyptien. "C'était des gens de valeurs. Ils font partie de l'Histoire et tout le monde les aimait", a déclaré Mohamed al-Bassiouni, un Caïrote de 75 ans qui avait tenu à être présent à l'enterrement tout comme il avait assisté aux funérailles de Faten Hamama, décédée en janvier au même âge qu'Omar Sharif.

Atteint de la maladie d’Alzheimer. Omar Sharif, qui souffrait de la maladie d'Alzheimer, avait été interné un mois avant son décès dans une clinique huppée du Caire. "Je l'ai vu la semaine dernière, il ne mangeait plus et ne buvait plus", a témoigné Zahi Hawass. La maladie l'avait contraint à s'éloigner des plateaux en 2012, après une dernière apparition dans Rock The Casbah, de Laïla Marrakchi, clôturant une carrière riche de plus de 70 films. Après l'annonce de sa mort, les médias égyptiens et les utilisateurs des réseaux sociaux avaient multipliés les hommages émus, partageant des extraits de ses films ou des photos de l'acteur.