"Détective", "L'aventure c'est l'aventure", "Conseil de famille"... Johnny, c'était aussi le cinéma

  • A
  • A
Partagez sur :

Le chanteur portait un véritable amour au 7ème art. Il aura tourné dans de nombreux films, dont "Détective" de Jean-Luc Godard ou "Conseil de famille" de Costa-Gavras.

Plus que chanteur, Johnny rêvait d'être comédien. "Quand j'ai un problème, je rentre dans une salle de cinéma pour tout oublier", affirmait d'ailleurs ce monument de la chanson française, mort dans la nuit de mardi à mercredi, à 74 ans. Johnny Hallyday portait un véritable amour au 7e art. Et s'y essaierait dès 11 ans, tournant une scène pour Les Diaboliques, de Clouzot. Mais la scène fut coupée au montage. En 1961, il décroche toutefois son premier vrai rôle, dans Les Parisiennes de Marc Allégret, dans lequel il  chante "Retiens La Nuit", face à Catherine Deneuve.

Johnny a aussi une gueule. Le cinéma découvre alors qu'au delà d'une voix, Johnny a aussi une gueule. Mais au début de sa carrière, il joue surtout le chanteur, et surtout dans des navets. D'où viens-tu Johnny, en 1963, un western qui se déroule en Camargue, avec Sylvie Vartan, A tout casser, un polar avec Eddie Constantine mais aussi Point de chute et Les poneyttes, dans lequel il porte un costume en or avec la coiffure de Polnareff.

La rencontre avec Lelouch. Mais une rencontre va changer sa carrière : celle de Claude Lelouch, devenu depuis son ami. Le cinéaste le fait tourner dans L'aventure c'est l'aventure, dans lequel Johnny est enlevé par cinq hommes, notamment Lino Ventura et Jacques Brel. Le film a été présenté au festival de Cannes, en 1972.

C'est aussi le moment où Johnny arrête les navets. Il refuse tout : "J'ai décidé que ce serait désormais Godard ou Pialat" dit-il à raison. Car Jean-Luc Godard vient le chercher en 1985, pour Détective. Il y joue ce manager de boxe, Jim Warner Fox, qui tombe amoureux de la femme déçu d'un PDG, Nathalie Baye.

Conseil de famille, Love Me, Jean-Philippe. Le fait d'avoir tourné pour Godard fera que Pialat, vexé, ne le prendra pas pour son film Police alors qu'il le voulait. Johnny sera toutefois filmé par Costa Gavras, dans Conseil de famille, où il dirige un clan de cambrioleur. Il deviendra mercenaire français au Vietnam dans Le Triangle De Fer et affirme alors qu'il "en a marre de faire des films qui ne marchent pas".

Comme Johnny est malin, il se met alors à rechercher des rôles dans lesquels il casse sa légende. Love Me par exemple, de Laetitia Masson, en 1999, ou encore Jean Philippe, de Laurent Tuel, dans lequel Fabrice Lucchini, fan de Johnny se réveille un jour dans un monde où Johnny n'est pas une star. Il va partir à sa recherche, pour ressusciter son idole.

"Je connais mes limites". L'artiste a tourné également dans Mischka de Jean-François Stevenin, L'homme du train de Patrice Leconte avec Jean Rochefort. Et, Claude Lelouch le fait tourner de nouveau en 2013 dans Salaud on t'aime. Claude Lelouch, son ami, lui offrira son dernier rôle au cinéma dans le film chorale Chacun sa vie, sorti en mars dernier. Un jour, à un journaliste qui lui demandait de résumer sa carrière au cinéma, Johnny avait répondu "je connais mes limites".