Découvrez les 1eres images de "T2", la suite de "Trainspotting"

  • A
  • A
Partagez sur :

"T2", qui sortira en janvier prochain au Royaume-Uni, s'inspire de "Porno", un roman d'Irvin Welsh, auteur de "Trainspotting".

Les premières images de la très attendue suite de Trainspotting, sorti en 1996, qui raconte les péripéties d'un groupe de jeunes héroïnomanes écossais, ont été diffusées lundi sur Twitter. T2, son nom de code pour l'instant, réunit les mêmes acteurs principaux et le même réalisateur.

Lust for life. Ewan McGregor, Ewen Bremner, Jonny Lee Miller et Robert Carlyle occupent de nouveau la tête d'affiche, et Danny Boyle est repassé derrière la caméra pour ce long-métrage dont la sortie est prévue le 27 janvier 2017 au Royaume-Uni et une semaine plus tard aux Etats-Unis. En clin d’œil au premier volet, la séquence de 41 secondes diffusée sur le compte Twitter du film montre Rent-boy, Spud, Sick Boy et Begbie debout sur un quai tandis que passe un train, avec en fond sonore la chanson Lust for Life de Iggy Pop déjà présente dans Trainspotting.



Pauvreté, drogue et sida. Le premier volet montrait la vie de jeunes d'une vingtaine d'années, qui s'ennuient ferme et sont confrontés à la pauvreté et l'addiction à l'héroïne en plein essor de l'épidémie du sida. Ils vivent dans une ville portuaire de la côte est de l'Ecosse, avant de partir à Londres pour une lucrative affaire de drogues.

Que le temps "fasse ses ravages". Le second volet se déroule neuf ans après. Il est librement inspiré du roman Porno d'Irvine Welsh, auteur de Trainspotting. Dans un entretien au site spécialisé dans le cinéma AV Club, Danny Boyle avait expliqué en 2008 qu'il attendait que les acteurs vieillissent suffisamment pour faire la suite. "Les acteurs restent suspendus dans ce moment intemporel quand ils s'hydratent la peau et prennent soin d'eux et font en sorte de rester en forme et en bonne santé, parce que c'est leur boulot, c'est leur futur emploi", avait-il relevé. "Mais quand le temps aura fait ses ravages, nous serons là à les attendre".