De Woodstock à Bethel

  • A
  • A
De Woodstock à Bethel
Partagez sur :

Outre la légende, le festival de Woodstock fut avant tout un grand projet qui manqua bien de ne pas voir le jour.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, le festival de Woodstock (15 au 18 août 1969) n'a jamais eu lieu dans la petite ville de l'état de New York qui lui a donné son nom, mais à une centaine de kilomètres de là, à Bethel. L'idée, cependant, de l'évènement, est bien née à Woodstock, où Michael Lang et Artie Kornfeld, deux de ses créateurs, vivaient.

Avec leurs camarades John Roberts et Joel Rosenman, ils se sont lancés dans ce projet de grand rassemblement artistique. Initialement prévu à Wallkill, à 50 kilomètres de Woodstock, il a du être déplacé en catastrophe suite au refus de la population de voir ce festival se tenir chez eux.

C'est grâce à l'action conjuguée d'Elliott Tiber et de Max Yasgur que le projet a pu se concrétiser. Le premier, seul à posséder la licence nécessaire pour organiser l'évènement à Bethel, a aiguillé la bande de Woodstock vers le second, qui accepte de leur louer les 243 hectares de terrain qu'il possède, moyennant 50.000 dollars.

Bien qu'ils aient dit et répété aux autorités qu'ils n'attendaient pas plus de 50.000 personnes, les organisateurs en ont vu 400.000 de plus affluer. Les clôtures de sécurité n'ont pas tenu très longtemps, et l'équipe de Woodstock a décidé, au deuxième jour du festival, que ce dernier serait désormais gratuit.

Trente six artistes, parmi lesquels certaines des plus grandes stars de l'époque, se sont succèdés sur scène. Malgré la foule, la pluie, la boue, les excès en tout genre et l'absence - durant une grande partie de la seconde journée - de nourriture, le nombre d'incidents notable a été relativement restreint. Deux personnes sont décèdées, l'une d'une overdose, l'autre écrasée par un tracteur, et deux enfants sont nés sur place.

Deux autres Woodstock ont eu lieu depuis, pour les vingt-cinquième et trentième anniversaires du premier, en 1994 et 1999. Pour les 40 ans de l'évènement, l'auditorium de Bethel, construit depuis, invite, le 15 août prochain, certains des survivants de la grande époque à remonter sur scène. On pourra notamment y retrouver les membres du Jefferson Airplane (aujourd'hui appelé Jefferson Starship), Ten Years After, Canned Heat, ou encore les anciens musiciens de Janis Joplin, Big Brother and the Holding Company.