David Bowie, "quelqu'un de très créatif et de très bosseur"

  • A
  • A
1369 partages

La chanteuse a partagé la vie de David Bowie pendant deux ans dans les années 1970. Sur Europe1, elle a réagi lundi à la mort de la star britannique. 

INTERVIEW

"Je garde le souvenir de quelqu'un de très créatif et de très bosseur", a déclaré Amanda Lear à propos de David Bowie, lundi dans Europe midi. "Dans ce milieu, il y en a beaucoup qui font la fête et qui sortent beaucoup. Mais lui, c’était vraiment un bosseur", a expliqué la chanteuse, qui a partagé la vie de l'artiste pendant deux ans dans les années 1970. Aujourd'hui encore, Amanda Lear se dit fascinée par la curiosité de David Bowie, qui "avait soif d'apprendre" et s'intéressait à de nombreux domaines artistiques en dehors de la musique, du théâtre à la peinture en passant par la littérature. Le chanteur est mort des suites d'un cancer à l'âge de 69 ans.

Coup de foudre. A l'origine de la rencontre entre les deux artistes, il y a un coup de foudre. David Bowie découvre la pochette de l'album For Your Pleasure du groupe Roxy Music, sorti en 1973, sur laquelle on voit une Amanda Lear fantasque et énigmatique, toute de cuir vêtue. "Il est tombé amoureux de la photo, pas de moi mais de la photo", sourit Amanda Lear. Celle qui est encore mannequin à l'époque reçoit un appel de son amie Marianne Faithfull : David Bowie, qui est en train de se séparer de sa femme Angie désire la rencontrer.

C'est le début d'une relation entre le Britannique et la Française, qui vivent "à 50 mètres" l'un de l'autre à Londres. Cette période, qui a duré deux ans environ, a été décisive pour l’avenir d’Amanda Lear. "C’est la premier qui m’a poussée à chanter", se souvient-elle. "Sans lui, je n’aurais peut-être jamais vendu de disques."

"Son entourage et sa famille s’y attendaient". Amanda Lear est bouleversée de la disparition de son ancien compagnon, même si elle le savait très malade. "Son entourage et sa famille s’y attendaient. Je savais qu’il n’était vraiment pas bien du tout", révèle-t-elle avant d’évoquer le clip de Lazarus, issu de son dernier album Black Star. "Ce dernier clip est tellement bouleversant. On le voit sur un lit d’hôpital, mourant. J’étais même étonnée de sa lucidité." David Bowie était quelqu’un de "complètement à part", "une personnalité tout à fait différente des autres chanteurs", conclut-elle avec émotion.