Dany Brillant absent quatre ans : "J’ai fait des mauvais choix"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le crooner a opéré un retour à ses fondamentaux avec l'album "Rock and Swing" après avoir vécu ce qu'il considère comme une période d'égarement musical.

INTERVIEW

Après plusieurs années d'absence, Dany Brillant, 52 ans, est revenu sous les projecteurs début février grâce à son album Rock and Swing. Trois semaines après sa commercialisation, l'opus, qui se veut une synthèse entre rock et jazz, se classait numéro 2 des ventes. Invité dans l'émission Ceci dit dimanche, le chanteur a évoqué son gros passage à vide.

"Mon inspiration était partie". Le crooner évoque d'abord un "un petit souci de santé", "avoir trop forcé", après un rôle extrêmement physique au théâtre pendant deux ans. Un souci de santé qui a été couplé à une traversée du désert, précise le musicien : "J’ai été en ascension pendant 20 ans et après, j’ai fait des mauvais choix. On apprend beaucoup dans ces périodes. Le truc le plus terrible, c’est que mon inspiration était partie. Moi qui écrivais une à deux chansons par jour, je n’avais vraiment plus d’inspiration pendant deux, trois ans".

Entendu sur Europe 1
En faisant ça, non seulement, je n’ai pas gagné un nouveau public mais j’ai perdu le mien

"Les gens aiment mon côté festif". Connu pour ses rythmes jazzy, le chanteur avait tenté des pas de côté. "Je suis sorti des chemins que je connaissais, que je maîtrisais". Il avait par exemple réenregistré Suzette en version techno : "une grosse connerie. Je n’étais pas inspiré. D’habitude, j’ai des bonnes idées. En faisant ça, non seulement je n’ai pas gagné un nouveau public mais j’ai perdu le mien", dit-il avec recul. Une autre erreur avait été de se lancer dans un album entièrement dédié aux slows "alors que les gens aiment mon côté salsa, festif", ajoute-t-il. Même si son équipe l'avait alerté, elle lui avait "fait confiance" après 20 ans de succès. Une confiance qui a dû revenir avec les bons résultats de son nouvel album, un retour aux sources.