Dans la discothèque de Matthieu Noël

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Chaque dimanche, une voix d'Europe 1 fait découvrir sa playlist aux auditeurs et explique ses coups de cœur.

On le retrouve dans La cour des grands au côté d'Alessandra Sublet ou dans l'émission C à vous sur France 5, Matthieu Noël a sélectionné trois titres de sa playlist pour le Europe 1 Music Club


  • Un homme heureuxde William Sheller

"William Sheller, c'était sur les petites cassettes que me confectionnait mon papa pour m'occuper et éventuellement m'endormir sur les longs trajets qu'on faisait pour descendre dans le sud de la France. Il confectionnait ses cassettes avec ce qui passait à la radio et que je lui disais aimer. Il y avait Les mots bleus de Christophe et William Sheller. J'ai toujours aimé les chansons un peu tristes, les belles chansons françaises. Ce n'est pas facile de faire une belle chanson d'amour et celle-ci est vraiment pure, assez parfaite, je trouve. Elle est toute simple et très forte. Je ne me lasse pas de l'écouter."


  • Green lightde Lorde

"On est loin de Sheller. Elle est extrêmement jeune, avec une musique très pensée, très personnelle. Ce tube-là, extrait de son album Melodrama, je l'ai entendu pour la première fois au Saturday Night Live et elle était vraiment habitée. J'étais fasciné. Le premier titre de Lorde, c'était Royals, elle devait avoir à peine 18 ans. Il paraît que David Guetta l'avait contacté pour travailler avec elle et elle avait dit que c'était nul Guetta, qu'elle n'avait pas du tout envie de travailler avec lui. C'est une puriste, une artiste intéressante."


  • Tears Dry On Their Own d'Amy Winehouse

"C'est une artiste qui a accédé au rang de mythe depuis son tragique décès à 27 ans. Je suis toujours très mélancolique en l'écoutant parce que je me demande ce qu'elle aurait fait après. Elle a disparu beaucoup trop tôt, elle était très mal entourée. Elle s'était vraiment enfoncée dans la drogue jusqu'au bout. Mark Ranson avait travaillé avec elle sur ce dernier album Back to black. C'était le déclic parce qu'elle avait fait un autre album avant, un peu plus pointu, un peu plus jazzy. Je peux le dire, je crois que Back to black est mon album préféré, il n'y a que des tubes."