La forêt des songes, "plus mauvais film de Van Sant"

  • A
  • A
La forêt des songes, "plus mauvais film de Van Sant"
Partagez sur :

CANNES 2015 - #Critweet - La forêt des songes, en lice pour la Palme d'Or, a déplu à la Croisette et à Bruno Cras, journaliste à Europe 1. 

Qu'est-il arrivé à Gus Van Sant ? "On a connu le réalisateur plus inspiré", s'inquiète Bruno Cras, journaliste à Europe 1. Encore dans les mémoires pourtant, la Palme d'Or décrochée par le réalisateur américain grâce à Elephant, en 2003. Ce film implacable racontait de manière radicale et sans fioriture une tuerie sur un campus aux Etats-Unis. Malheureusement, avec La forêt des songes, présenté en sélection officielle samedi, et sifflé par la critique, Gus Van Sant "s'est totalement égaré", pour notre journaliste.

Le pitch. La forêt des songes raconte l'histoire d'un Américain, joué par Matthew McConaughey, qui veut en finir, parce que sa femme vient de mourir. Il se rend alors à Tokyo, au Japon, dans une forêt où les gens sont nombreux à se suicider, par pendaison ou par overdose de médicaments. Mais sur place, le héros suicidaire rencontre un Japonais mal en point. Pris d'une pulsion d'humanité, il va finalement renoncer à son propre suicide et tenté de le sauver.

"Une bluette pleine de bons sentiments". Malgré la trame originale, Gus Van Sant nous livre "une bluette pleine de bons sentiments sur le couple, sur la vie, le deuil et sur les esprits qui hantent la forêt", confie Bruno Cras. Le tout est accompagné d'une "musique sirupeuse", souligne encore le journaliste, qui tranche : "c'est sans doute le plus mauvais film de toute la carrière de Gus Van Sant."  Le réalisateur avait jusque-là signé de brillants films, Elephant, Gerry, Last Days ou encore Harvey Milk, "véritables bijoux dans leur genre", se souvient Bruno Cras.