Corneille, une autobiographie pour dire que "derrière ce sourire, il y avait autre chose"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le 4 octobre dernier, le chanteur sortait une autobiographie dans laquelle il évoquait son enfance au Rwanda, marquée par le génocide de 1994.

INTERVIEW

Corneille a décidé de se livrer. Dans son autobiographie Là où le soleil disparaît, parue le 4 octobre dernier, l'artiste évoque son enfance au Rwanda. Une période marquée par le génocide de 1994. Le chanteur de Seul au monde avait alors 17 ans.Il explique aujourd'hui sa démarche dans De quoi j'ai l'air ?.

"Derrière ce sourire, il y avait autre chose". Fin 2002, Corneille débarque sur la scène musicale française avec l'album Parce qu'on vient de loin. Une voix, un sourire et des singles qui font date. "J'ai écrit ce livre, en partie, pour essayer d'expliquer que derrière ce sourire, il y avait autre chose", souligne aujourd'hui Corneille. En 1994, ses parents, ses deux frères et sa petite sœur sont tués sous ses yeux. Caché derrière le canapé, il échappe au massacre et s'enfuit au Zaïre.

Une douleur gardée à distance. Longtemps, l'artiste a gardé son histoire pour lui. Pourquoi ? "Par peur de déranger, que la vraie douleur qu'il y avait en moi puisse remonter à tout moment", indique le chanteur. "Je l'ai gardé à distance, grâce à ce sourire notamment", conclut le chanteur.

>> Retrouvez ici l'intégrale de l'émission De quoi j'ai l'air ?