Cinéma : trois films à l'épreuve des critiques

  • A
  • A
Partagez sur :

Chaque dimanche, Mathieu Charrier et Bruno Cras critiquent trois films récents ou qui vont sortir sur les écrans, accompagnés de confrères journalistes. Verdict !

Les deux spécialistes cinéma d'Europe 1 Mathieu Charrier et Bruno Cras, accompagnés cette semaine de Nathalie Simon du Figaro et de Barbara Théate du Journal du dimanche, livrent leurs impressions sur trois sorties cinéma dans l'émission Un dimanche de cinéma. Sur le grill, ce dimanche : Victoria de Justine Triet, Toril de Laurent Teyssier et Comancheria de David Mackenzie.

  • Victoria de Justine Triet (en salles depuis le 14 septembre)

Le pitch : "C'est l'histoire d’une quarantenaire pommée, jouée par Virginie Efira. Deux enfants à charge, avocate, elle voit débarquer dans sa vie Vincent Lacoste, qui joue un jeune dealer qu'elle avait défendu. Il va devenir nounou de ses deux filles, puis, petit à petit, une relation va se nouer entre les deux."

>> L'avis de Mathieu Charrier : "On a énormément parlé de ce film, dont on dit que c'est LE film qui révèle Virginie Efira. C'est peut-être la limite du film."

>> L'avis de Nathalie Simon : "Je trouve qu'elle était déjà bien révélée dans des films précédents, Un homme à la hauteur avec Jean Dujardin et Vingt ans d’écart avec Pierre Niney. Là, c'est son premier grand rôle pour elle toute seule. C'est assez culotté de parler de sexualité dans un film français aujourd'hui."

>> L'avis de Barbara Théate : "J'ai adoré. Outre Virginie Efira, le film révèle aussi Vincent Lacoste, qui même avec un second rôle, prouve qu'il a une palette de talents. C'est une comédie sociale, sentimentale. C'est un peu un Briget Jones à la française sans tous les clichés. Cette femme est une célibattante. Elle a un regard assez dur sur elle et sur le monde."

>> Bruno Cras au sujet de Vincent Lacoste : "Il y a un tournant dans sa carrière depuis Hippocrate, depuis Saint Amour..."

>> VERDICT : A voir.


  • Toril de Laurent Teyssier (en salles depuis le 14 septembre)

Le pitch : "C'est l'histoire d'un agriculteur dont la récolte est très mauvaise. Il est à deux doigts de se suicider et son fils (Vincent Rottiers) veut racheter l'entreprise familiale, sauver son père. Il s'acoquine alors avec un trafiquant de drogue, profite du hangar de son père pour stocker de la drogue, et tout ça l’emmène dans un engrenage infernal."

>> L'avis de Bruno Cras : "C'est un premier film fort qui sort du deux pièces-cuisine, du petit couple adultérin du cinéma français ou de la grosse comédie potache. Il y a un côté social, un côté viril, abrupt. C'est extrêmement bien joué, avec Bernard Blancan, Sabrina Ouazani et Vincent Rottiers qui est très intense."

>> L'avis de Nathalie Simon : "Le film mélange le côté drame social, polar noir et il y aussi un petit côté documentariste parce qu'il s'inspire de la réalité. Laurent Teissier a coécrit le scénario avec son meilleur ami. Ils vivent dans le Sud et connaissent très bien les agriculteurs. Le film explore aussi le lien filial, d"héritage, de transmission. C'est très malin."

>> L'avis de Mathieu Charrier : "Est-ce que ce n'est pas un peu fataliste ? On a l'impression que pour s'en sortir, il est obligé de passer par la case trafic... La fin est un peu ratée." 

>> VERDICT : A recommander, avec un bémol de Mathieu Charrier.


  • Comancheria de David Mackenzie (en salles depuis le 7 septembre)

Le pitch : " D'abord présenté à Sundance puis à Deauville, c'est un western, polar dans lequel deux frères veulent sauver une exploitation complètement hypothéquée par les banques qui sont pourries parce qu'elle savent que l'exploitation renferme un puits de pétrole. Les deux frangins se mettent alors à piller des banques."

>> L'avis de Bruno Cras : "Ce qui est très savoureux, c'est que les deux frères sont poursuivis par un vieux shérif (joué par Jeff Bridges) qui veut prendre sa retraite et qui a une complicité super drôle avec un flic mexicain."

>> L'avis de Barbara Théate : "C'est un western revisité mais avec toute sa mythologie. Le film offre aussi une vision de l'Amérique d'aujourd'hui. Il y a de l'humour et c'est noir. Chris Pine, que l'on a l’habitude de voir dans les Star Trek, est une révélation."

>> L'avis de Mathieu Charrier : "On ressort du film en ayant l'impression d'avoir de la poussière sur nous et d'avoir transpiré pendant deux heures. Et il y a un très bon scénario et un vrai suspense."

>> L'avis de Nathalie Simon : "On a envie de refaire la Route 66, de s'acheter des bottes et un chapeau."

>> VERDICT : A voir.