Cinéma : "Coraline" dans la lignée de l'étrange M. Jack

  • A
  • A
Cinéma : "Coraline" dans la lignée de l'étrange M. Jack
Partagez sur :

Fans de L'étrange Noël de M. Jack, voici le nouvel opus d'Henry Selick, Coraline. L'histoire d'une petite fille qui se démène dans l'univers parallèle où l'a poussée sa curiosité. Avec les voix de Dakota Fannings et Terri Hatcher. Le 10 juin au cinéma.

Si vous avez aimé L'étrange Noël de M. Jack, confié par Tim Burton à Henry Selick, ou Les noces funèbres réalisé par Burton en personne, vous vous retrouverez dans Coraline. L'esthétique y est similaire tout comme l'humour très particulier qui est pratiqué ou la poésie qui s'en échappe. De plus, il s'agit du premier film d'animation en stop-motion réalisé en 3D et incluant des scènes de morphing.

Ecrit par Neil Gaiman, Coraline a été inspirée par de vrai détails, remontés de l'enfance de l'écrivain : le vieux manoir où il habitait, une porte condamnée donnant sur un mur de briques... "J’ai voulu écrire un livre sur le courage, dira t-il. J’ai également voulu dire que les gens qui nous aiment ne sont pas toujours capables de nous accorder toute l’attention que nous méritons, et que ceux qui nous accordent cette attention n’ont pas nécessairement pour nous un amour très sain." Le livre fut immédiatement un best-seller. Plus d'un million d'exemplaires vendus en trente langues.

L'histoire : Coraline Jones vient d'emménager dans une étrange maison avec ses parents. Titillée par une curiosité insatiable et poussée par l'ennui, elle explore la demeure et tombe sur une porte condamnée. Bien sûr, elle l'ouvre et pénètre dans un monde parallèle qui se révèle rapidement beaucoup moins merveilleux qu'il n'y paraissait de prime abord. Les doubles de sa mère et de son père y sont extrêmement attentionnés mais... Leurs yeux sont recouverts de boutons noirs, cousus à même la peau. Un peu terrifiant, non ? Coraline comprend vite qu'elle est prisonnière d'un enfer. Comment retrouver sa vraie famille ?

Regardez la bande-annonce de Coraline :