"Chien" : "Selon moi, ce film parle de dépression", estime Vincent Macaigne

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, l'acteur évoque son rôle dans "Chien", le dernier film de Samuel Benchetrit.

INTERVIEW

Dans Chien, Vincent Macaigne incarne Jacques Blanchot, un homme à qui l'on retire tout. Une oeuvre à la croisée des genres, dont l'acteur évoque le sens dans Bonjour la France vendredi.

"Le personnage va trouver une sorte de sagesse dans l'infiniment petit". "Pour moi - même si ce n'est pas très vendeur à dire - ce film parle de dépression", estime Vincent Macaigne au micro de Daphné Bürki. Avec ce retour au septième art, Samuel Benchetrit propose en effet un long-métrage particulier, dans lequel un homme qui perd tour à tour sa femme, son emploi, son domicile, est recueilli par un propriétaire d'animalerie. On est très loin de l'esprit de Didier d'Alain Chabat, malgré le nom équivoque du film de Samuel Benchetrit.

"On enlève beaucoup de choses au personnage mais finalement, il va trouver une sorte de sagesse dans l'infiniment petit, dans des petites choses", raconte le comédien. "On le traite comme un chien, mais il reste comme un homme, avec une position de chien", détaille-t-il.

Un personnage "passif" face au malheur qui lui arrive. Une manière, aussi pour Samuel Benchetrit, de signer une oeuvre politique, en s'interrogeant sur la manière dont la société traite certaines personnes. "On enlève tout au personnage et en même temps, il n'a pas de violence : il reçoit les coups avec le sourire, tout le temps".