Charles Aznavour : "J'attends d'une critique qu'elle soit constructive"

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, le chanteur revient sur la période où une partie de la presse n'était pas tendre avec lui.

INTERVIEW

92 ans et 71 années de carrière. Charles Aznavour est un mythe de la chanson française. Critiqué, notamment dans les années 1950, l'artiste a réussi à passer outre pour avancer. Dans De quoi j'ai l'air ?, il revient sur ces avis négatifs qui l'ont forgé.

"Je savais que j'allais les battre". Quand on lui demande s'il pensait que sa carrière allait durer aussi longtemps, Charles Aznavour ne se cache pas. "Oui, parce que j’étais contre la critique. Je savais que j'allais les battre", affirme-t-il. D'ailleurs, en tournée, l'interprète de La bohème n'hésite pas à s'amuser de la situation. "Je le dis sur scène : 'c'est drôle, ils sont tous morts et moi je suis vivant'", raconte amicalement Charles Aznavour.

"Ce n'est pas suffisant de dire 'il est mauvais'". Le chanteur n'est pas contre la critique, il ne garde "pas de rancœur" vis à vis de ceux qui l'ont malmené par le passé. Les avis négatifs lui ont permis d'avancer. "À me donner des coups de pieds au cul, j'ai appris qu'il fallait aller de l'avant", explique Charles Aznavour. Pour autant, l'artiste souligne que les remarques doivent être argumentées. "J'attends d'une critique qu'elle soit constructive. Ce n'est pas suffisant de dire 'il est mauvais'. Il faut dire pourquoi, cela importe à l'artiste", conclut-il.

>> Retrouvez ici l'intégrale de l'émission De quoi j'ai l'air ?