César : ces cinq moments qui sont entrés dans l'histoire

  • A
  • A
César : ces cinq moments qui sont entrés dans l'histoire
@ AFP
Partagez sur :

CESAR 2016 - Entre situations gênantes et moments d'émotions, Europe 1 vous propose de revivre les moments forts cette grand messe du cinéma français depuis sa création en 1976.

Comme toutes les cérémonies, les César ont également droit à leurs moments forts. Parfois gênantes, drôles ou particulièrement émouvantes, certaines interventions sont entrées dans l'histoire. Et pas toujours pour les bonnes raisons.

1991 - Vanessa Paradis se trompe de nom
Visiblement très stressée, Vanessa Paradis commet une bourde lors de la remise du César du meilleur espoir féminin en 1991. Elle se mélange les pinceaux entre les deux Judith nommées dans la même catégorie. Vanessa Paradis annonce ainsi que la gagnante est Judith Godrèche avant de se reprendre immédiatement et d'annoncer que c'est Judith Henry qui a reçu le César. Cette séquence est restée culte, même 25 ans après.

1996 - Le discours d'Annie Girardot
Séquence émotion. En 1996, Annie Girardot sort d'une traversée du désert. Grâce aux Misérables de Claude Lelouch, elle retrouve le feu des projecteurs et reçoit par la même occasion le César de la meilleure actrice dans un second rôle. Très émue et encore affectée par la triste période qu'elle a connue, la comédienne aura alors cette phrase célèbre : "Je ne sais pas si j'ai manqué au cinéma français, mais le cinéma français, lui, m'a manqué... Follement. Éperdument. Douloureusement."

1999 - La multiplication de Jamel Debbouze
Jamel Debbouze a souvent gratifié les César de séquences hilarantes. Une des plus célèbres reste sans doute sa confrontation avec Adriana Karembeu. A l'époque, la mannequin est encore mariée avec le footballeur Christian Karembeu. Jamel s'en amuse et pose alors une devinette pour rebondir sur son nom.  

2009 - Le "mal-être" de Dany Boon
Bienvenue chez les Ch'tis a marqué l'année 2008 en devenant le deuxième film le plus regardé de l'histoire en France, derrière Titanic. Plus de 20 millions de personnes se sont rendues en salles voir le long-métrage de Dany Boon. Aux César, son film est nommé dans une seule catégorie, celle du meilleur scénario original. Une situation que l'acteur ne comprend pas, étant donné le succès connu par son film. Dany Boon avait alors annoncé qu'il ne se rendrait pas à la cérémonie, mais coup de théâtre ! Le comédien était en fait venu par surprise et avait même gratifié l'assistance d'un sketch qui tournait en dérision la polémique née quelques semaines plus tôt.

2012 - La drôle de sortie de Mathilde Seigner
C'est sans doute la séquence la plus marquante de ces dernières années. Alors qu'elle remet le prix du meilleur second rôle masculin à Michel Blanc, l'actrice prend la parole. "Je voudrais que Didier (NDLR : JoeyStarr, nommé dans la même catégorie) monte sur scène. Je suis ravie que tu l'aies Michel mais je voulais que ce soit... Oh mon dieu. Pardon !", déclare alors la comédienne. Une sortie que la principale concernée avait ensuite regretté par la voix de son avocat.