Ces cinq films qui ont fait de Wes Craven un mythe

  • A
  • A
Ces cinq films qui ont fait de Wes Craven un mythe
@ DR
Partagez sur :

RETOUR SUR - Le maître américain des films d'horreur est mort à l'âge de 76 ans. Il laisse derrière lui plusieurs chefs d’œuvres de genre.

Le cinéma américain vient de perdre un monstre qui a hanté les nuits de nombreux cinéphiles : Wes Craven est décédé à l’âge de 76 ans, a annoncé sa famille dimanche. Le réalisateur est connu du grand public le plus jeune pour sa sagas Scream, mais sa filmographie contient bien d’autres classiques. Voyage au bout d’une nuit très sombre, agrémenté de bandes-annonces sanglantes.

Le manifeste : La dernière maison sur la gauche. Premier film et première claque : Wes Craven s’illustre grâce à un film extrêmement violent : le calvaire de deux jeunes filles parties assister à un concert pour leur anniversaire et dont le détour pour se procurer de la marijuana leur sera fatal. Les deux jeunes tombent en effet sur un trio de psychopathes échappés de prison. Au-delà d’un réalisme cru, le film marque aussi les esprits puisque par les "gentils", les parents de l’une des victimes, se révèlent tout aussi violents que les agresseurs dans leur vengeance.  


La Dernière maison sur la gauche - 1972 de...par guiderapide

Le premier succès commercial : Freddy. Déjà remarqué par la critique, Wes Craven franchit un palier avec la saga Freddy, les griffes de la nuit, qui rencontre un énorme succès commercial pour un film de genre. La recette est simple : Freddy Krueger, la face brûlée et armé d’un gant muni de lames de rasoir, hante les cauchemars de jeunes qu’il arrive à tuer dans leur cauchemar, dans un aller-retour constant entre fantasmagories et réalité. Ce dernier apparaissant dans le sommeil de ses victimes, il est difficile de lui échapper…

Les quadragénaires s’en souviennent probablement puisque Freddy, les griffes de la nuit sera suivi de six autres films sortis entre 1985 et 1995. Le premier épisode a d’ailleurs fait l’objet d’un reboot en 2010, bien moins accueilli par la critique. Mais le méchant de la saga est entré dans la légende, s’invitant dans des jeux vidéo quand il ne combat pas un autre super-méchant, Jason de Vendredi 13, un long-métrage pour le moins douteux. Sans oublier qu’avec ce film, Wes Craven a fait débuter un jeune inconnu nommé Johnny Depp.


Bande annonce - Freddy Chapitre 1 - Les Griffes...par hitekfr

Le retour en force : Scream. Autant Freddy a marqué les quadragénaires, autant Scream et ses suites sont l’apanage des trentenaires. Sorti en 1996, le premier opus tranche avec les récits surnaturels et autres méchants maléfiques. Cette fois-ci, le mal prend des airs de monsieur et madame tout-le-monde, si bien que tous les protagonistes peuvent être le tueur caché derrière son masque. Y compris votre voisin ou votre ami d’enfance. Paranoïa garantie. A noter que cette saga a inspiré une série qui sortira très prochainement.


Bande annonce Scream 1 (1997) Francaispar PamelaNash

Le film de l’obstination : La colline a des yeux. Wes Craven aime les sagas et réalisera deux épisodes de la colline a des yeux, avec toujours le même décor : un groupe se retrouve perdu dans une zone inhabitée et va faire de mauvaises rencontres. Les parallèles avec le chef d’œuvre Delivrance sont nombreux, l’anthropophagie en plus.

Wes Craven réalise deux films, sortis en 1977 et 1985, mais ne parviendra pas à séduire le grand public. Qu’à cela ne tienne, il produit une nouvelle version réalisée en 2006 par Alexandre Aja, toujours à partir de son scenario. Et cette fois-ci, le succès est au rendez-vous.   

L'original de 1977 : 


La colline a des yeux, de Wes Craven (1977)par LePoint

Et le remake de 2006 : 


LA COLLINE A DES YEUX (2006) (Bande-annonce VF)par VirgleNeil

Les "extras" : The Twilight Zone. Auréolé de ses premiers succès au cinéma, Wes Craven rejoint au milieu des années 1980 l’équipe chargée de relancer la mythique série The Twilight Zone, plus connue en France sous le nom de La Cinquième dimension (et remake d’une série culte, La Quatrième dimension en français). Au menu : des histoires fantastiques où une amulette peut arrêter le temps, un homme rencontrer son double et le diable vous proposer un pacte. Un exercice qui lui permet de s’inscrire dans la suite de grands réalisateurs de l’épouvante américaine, de tester ses idées et, encore une fois, de découvrir de jeunes acteurs – dont un certain Bruce Willis.


Intro The Twilight Zone (1985)par tuxboard