Ce qu'on retiendra de l'inoubliable chanteur Guy Béart

  • A
  • A
Ce qu'on retiendra de l'inoubliable chanteur Guy Béart
Le chanteur Guy Béart est mort, mercredi, à Garches, dans les Hauts-de-Seine. Il avait 85 ans. @ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

DISPARITION - Le chanteur, interprète de l'Eau vive et père de l'actrice Emmanuelle Béart, est mort, mercredi, à Garches, dans les Hauts-de-Seine. Il avait 85 ans. 

La voix légèrement voilée, la guitare pour l'accompagner, c'est une figure de la chanson française qui s'en est allée. Auteur, compositeur et interprète, le chanteur Guy Béart s'est éteint mercredi, à Garches, dans les Hauts-de-Seine. A 85 ans, il s'est écroulé en pleine rue, victime d'un malaise cardiaque, sans que les secours ne parviennent à le ranimer.

Un poète, amoureux du verbe. De ses chansons, on retient entre autres L'eau vive, l'un des grands titres interprétés par le chanteur. Un succès qui a marqué des générations d'enfants. Ses grands classiques, Qu'on est bien, Les couleurs du temps, Les Grands Principes, ou encore La Véritéont aussi inspiré nombre de chanteurs, de Patrick Bruel à Julien Clerc. Décrit par ses amis comme un homme joyeux, malicieux et généreux, Guy Béart,  multi-instrumentiste, excellent guitariste, était considéré comme un grand poète. Il avait d'ailleurs publié un recueil de poésies (Couleurs et colères du temps, en 1976) et deux autres livres (L'espérance folle, en 1987 et Il est temps, en 1995). 

Les nombreux hommages des artistes à Guy Béart. Julien Clerc, qui s'était produit aux côtés de Guy Béart lors de ses adieux sur la scène de l'Olympia en janvier, a salué la mémoire de l'artiste mercredi sur Europe 1. Le chanteur a évoqué un "mélodiste de génie". "Le nombre de chansons dans l'esprit 'feu de camp' qu'il a écrites sont géniales", a-t-il ajouté. Juliette Gréco, quant à elle, a évoqué un grand poète qui "parlait à la fois de politique et d'amour. Il a traité à peu près tous les sujets de manière magistrale. A sa manière à lui. Il a son langage à lui. C'est un bienfaiteur de l'humanité, vraiment", a confié la chanteuse.

Les débuts en 1954. Né le 16 juillet 1930 au Caire, en Egypte, Guy Béart, de son vrai nom Béhart, passe son enfance entre différentes villes d'Europe, du Mexique, du Liban avant de se rendre à Paris à l'âge de 17 ans. A son arrivée en France, il exerce divers métiers (copiste de musique, professeur de mathématiques),  commence une carrière d'ingénieur des ponts et chaussées, mais se tourne vers la chanson en 1954. Il écrit alors des chansons pour Patachou (Bal chez Temporel), Zizi Jeanmaire (Il y a plus d'un an, Je suis la femme) ou Juliette Gréco (Il n'y a plus d'après...).

Le succès. En 1957, Guy Béart enregistre son premier disque. Un an plus tard, sa célèbre comptine L'eau vive, encore sur toutes les lèvres, composée pour le film du même nom de François Villiers, avec des dialogues de Jean Giono, lui vaut un succès populaire et lui ouvre les portes de l'Olympia. Il deviendra aussi auteur et producteur des émissions télévisées "Bienvenue" de 1966 à 1972. Atteint d'un cancer dans les années 1980, le chanteur s'éclipse quelque temps avant de refaire surface au milieu des années 1990. Son dernier album studio en date, Le meilleur des choses, est paru en 2010.

Guy Béart avait été l'invité de Frédéric Taddéi en 2011. Le 24 octobre 2011, Guy Béart avait été invité de Regarde les hommes changer, l'émission de Frédéric Taddéi, sur Europe 1. Très discret depuis plusieurs années, l'artiste explique alors pourquoi il se protégeait un peu de la scène. "L'argent amène beaucoup de dépendance. Et ça là, que j'ai écrit "le meilleur des choses ne coûte rien". C'est vrai : qu'on soit pauvre ou riche, inconnu ou célèbre, "le meilleur des choses ne coûte rien."

Guy Béart était le père de deux filles, dont la comédienne Emmanuelle Béart qu'on avait entendu fredonner sa chanson "Il n'y a plus d'après" pour le président François Hollande à l'occasion de la Fête de la musique en juin dernier.

Le chanteur, qui avait fait ses adieux à la scène lors d'un ultime concert donné à l'Olympia en début d'année, avait 60 ans de carrière. Il avait fêté ses 85 ans le 16 juillet dernier.

Europe 1 rediffuse mercredi 16 septembre de 21h à 22h l'émission de Frédéric Taddéi "Regarde les hommes changer" dans laquelle il était invité, le 24 octobre 2010.