Ce que vous ne savez pas sur l'album "Come away with me" de Norah Jones

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sorti en 2002, l'opus qui mêle jazz, soul et même country a raflé 5 Grammy Awards et s'est vendu à plus de 20 millions d'exemplaires dans le monde.

L'ALBUM CULTE

Come away with me, le premier opus de Norah Jones sorti en 2002 est un shoot de douceur vendu à plus de 20 millions d'exemplaires dans le monde, dont près de deux millions en France. Europe 1 Music Club lève le voile sur la construction de cet album culte.

Repérée par Bue Note. C'est l'histoire d'une gamine d'un peu plus de 20 ans née à New York, bercée au jazz et à la soul, qui apprend le piano et le chant et qui se met à roder dans les petits clubs de Greenwich Village. Elle se fait repérer rapidement par Blue Note, grand label de jazz. D'enregistrements studio en enregistrements acoustiques, la demoiselle fait découvrir un panorama varié jusqu'à la country.

Cinq Grammy. Le résultat est plus qu'un carton. Norah Jones remporte cinq Grammy Awards dont ceux de la révélation de l'année, de la meilleure chanson et du meilleur album. Une consécration. Dès lors, la jeune fille est diffusée partout, à la radio, dans les cafés et même dans les ascenseurs.

Retour de bâton. La couverture est peu-être même trop étendue puisque la chanteuse finit par agacer. Certains critiques la trouvent mièvre, plan-plan, ennuyeuse. La réputation d'être difficile en interview n'arrange pas son personnage. Elle n'aime pas par exemple que l'on évoque son père, le musicien indien Ravi Shankar, qu'elle a très peu connu.

Un retour de bâton un peu injuste au seul jugé de la qualité de l'album, même si la jeune femme est davantage connue en live pour son exécution formidable que pour sa communion avec le public. Tous les albums cultes ne sont pas les œuvres de rock stars qui se jettent dans leur public.