BD : "Jacques Prévert n'est pas un poète", il était beaucoup plus

  • A
  • A
BD : "Jacques Prévert n'est pas un poète", il était beaucoup plus
Jacques Prévert, inventeur du cadavre exquis, a été membre du mouvement surréaliste jusqu'à sa brouille avec André Breton, en 1929.@ Dupuis
Partagez sur :

Vendredi sort en librairie "Jacques Prévert n'est pas un poète", une biographie en images de l'artiste français, mort il y a 40 ans.

Jacques Prévert n'est pas un poète. Cette négation - façon Magritte - est évidemment une manière de souligner les autres talents de l'artiste français, qui en avait beaucoup d'autres. Le 11 avril prochain marquera les 40 ans de la mort de Jacques Prévert, ami des mots. À cette occasion, Christian Cailleaux (dessin) et Hervé Bourhis (scénario) signe une bande dessinée biographique, en librairie dès vendredi. Ils avaient déjà croqué les derniers instants de la vie de Boris Vian dans la jolie BD Piscine Molitor.

prevertcouv

Prévert poète, cinéaste et politique. Cette BD, qui en rappelle une autre consacrée à Marcel Duchamp, sortie en novembre, retrace cinquante ans de la vie de l'artiste. De ses dîners et moments partagés avec Louis Aragon, Raymond Queneau et André Breton, jusqu'à ses collaborations avec le cinéaste Marcel Carné en passant par ses passions politiques marquées à gauche, l'oeuvre donne un aperçu précis du parcours de Jacques Prévert.

Côté surréaliste. Jacques Prévert, inventeur du cadavre exquis, a été membre du mouvement surréaliste jusqu'à sa brouille avec André Breton, en 1929. Malgré cette rupture, il restera toujours attaché au mouvement et à ses idées. Graphiquement, la BD joue clairement avec cette référence, en s'inspirant du surréalisme. Absence de case, variation des polices et de l'épaisseur du trait, profusion de couleurs : le lecteur est plongé en plein collage artistique.

On reprochera peut être à la BD ce foisonnement visuel, qui peut parfois nous faire perdre le fil. Il n'en reste pas moins que ce travail est un beau témoignage qui s'inscrit dans la droite ligne de l'imaginaire du poète et qui nous immerge pleinement dans le Paris des années 1920-1930. On prend plaisir à partager ces conversations entre Prévert et ses amis, au milieu des fumées de cigarettes et entre les silhouettes des autres clients attablés. Plaisir aussi à suivre les voyages de l'artiste à New-York et à Moscou. Cet inventaire de Prévert en images trouvera, à coup sûr, son lot de lecteurs.

cadavreexquis